Archives
5 septembre 2016

Migros vue par ses apprentis

Comment les jeunes collaborateurs perçoivent-ils le statut de coopérative de Migros?

apprentie MIgros
(Photos: Isabelle Favre, Hannes Thalmann, Guillaume Megevand, Gabi Vogt)
Tess Décaillet, 18 ans, apprentie 
polydesigner 3D à Migros Valais.
Tess Décaillet, 18 ans, apprentie polydesigner 3D à Migros Valais.

Tess Décaillet, 18 ans, apprentie polydesigner 3D à Migros Valais: «Quand j’ai cherché un apprentissage en déco, le fait de travailler pour une coopérative n’était pas primordial. Toutefois, quand je me suis renseignée sur Migros, j’ai été fière de découvrir que sa structure profite à tout le monde.»

Flurin Kuratli, 16 ans, apprenti laborantin à Midor.
Flurin Kuratli, 16 ans, apprenti laborantin à Midor.

Flurin Kuratli, 16 ans, apprenti laborantin à Midor: «Je me sens entre de bonnes mains dans mon entreprise. Et cela est peut-être lié au fait que Migros est une coopérative. Le groupe offre de nombreuses places d’apprentissage – c’est important pour ma génération.»

Evelin Alic, 23 ans, apprentie gestionnaire du commerce de détail à Migros Meyrin.
Evelin Alic, 23 ans, apprentie gestionnaire du commerce de détail à Migros Meyrin.

Evelin Alic, 23 ans, apprentie gestionnaire du commerce de détail à Migros Meyrin: «Pour moi, il était important de pouvoir être formée dans une coopérative. Des entreprises comme Migros offrent des opportunités de carrière et permettent de progresser.»

Céline Willi, 17 ans, apprentie employée de commerce à Mibelle, une entreprise de la M-Industrie.
Céline Willi, 17 ans, apprentie employée de commerce à Mibelle, une entreprise de la M-Industrie.

Céline Willi, 17 ans, apprentie employée de commerce à Mibelle, une entreprise de la M-Industrie: «C’est très bien que Migros se préoccupe des collaborateurs et des clients, et pas seulement des profits. Les cours avantageux de l’Ecole-club sont un exemple de cette vision.»

Niko Vitale, 19 ans, apprenti employé de commerce à Migros Bâle.
Niko Vitale, 19 ans, apprenti employé de commerce à Migros Bâle.

Niko Vitale, 19 ans, apprenti employé de commerce à Migros Bâle: «J’apprécie que Migros soit une entreprise démocratique et que les membres des coopératives aient voix au chapitre. En règle générale, plus de démocratie ne ferait pas de mal à l’économie.»

Nadine Hängärtner, 18 ans, apprentie technologue en denrées alimentaires à Chocolat Frey, une entreprise de la M-Industrie
Nadine Hängärtner, 18 ans, apprentie technologue en denrées alimentaires à Chocolat Frey, une entreprise de la M-Industrie.

Nadine Hängärtner, 18 ans, apprentie technologue en denrées alimentaires à Chocolat Frey, une entreprise de la M-Industrie: «Migros est pour moi comme une grande famille. On sent que dans cette entreprise, tout ne tourne pas autour de l’argent et qu’il existe d’autres valeurs.»