Archives
23 septembre 2013

Elle ne badine pas avec la sécurité

Membre de la désormais grande famille des Mini, la Paceman se distingue par ses traits allongés.

Mini Paceman Cooper SD
Contrôle dynamique de la stabilité (DSC) et de la motricité (DTC), ABS ou contrôle de freinage en courbe (CBC) ou encore airbags en rideau latéraux, la MINI Paceman ne fait pas dans la demi-mesure lorsqu’il s’agit de sécurité.
Leïlla Roelli, journaliste automobile.
Leïlla Roelli, journaliste automobile.

ll y a une quinzaine de jours, c’est avec mon amie et voisine Danaé que j’ai pu tester la MINI Paceman Cooper SD. A ce moment-là, avait lieu le festival du Chant du Gros au Noirmont et l’excursion me paraissait idéale pour essayer le véhicule de la semaine. Parties depuis Neuchâtel, il nous fallait passer par La Chaux-de-Fonds puis Les Bois avant d’arriver à destination.

Quel que soit le style de route ou la vitesse, la MINI Paceman s’est montrée irréprochable sur l’entier du trajet. Sa tenue de route exemplaire, son comportement agréable et ses accélérations vives ont ajouté encore un peu plus de plaisir à ce bref, mais joli voyage veillé par le soleil couchant. Très bien insonorisé, l’habitacle, en plus d’être confortable, bénéficie d’un système audio hi-fi très abouti Herman/Kardon de 10 haut-parleurs et d’un amplificateur numérique. Et quoi de plus entraînant que d’écouter l’album de l’artiste qu’on s’apprête à voir sur scène?

La soirée terminée, nous avions convenu de raccompagner un ami chez lui. A l’arrière, la voiture du test ne disposait que de deux sièges séparés par un rail fourni de petits rangements divers. Si cette configuration s’avère très pratique dans la plupart des cas, lorsqu’un passager fatigué souhaite piquer un petit somme, cet accessoire n’est pas des plus opportuns.

Pourtant, s’il est impossible de s’allonger sur les assises, les deux sièges bénéficient de suffisamment de place pour que le voyage soit confortable. Après avoir pesté contre le rail et avoir essayé deux-trois positions, notre ami a finalement trouvé le sommeil jusqu’à notre arrivée. De notre côté, Danaé et moi, confortablement installées sur nos sièges chauffants avons pleinement profité de notre trajet entre bavardage et admiration du paysage nocturne.

Et dans la vie, elle est comment cette voiture?

Le rail central

Le système est fort pratique, mais prend de la place.
Le système est fort pratique, mais prend de la place.

Du pommeau de vitesse au dossier des sièges arrière, la MINI Paceman est traversée par un rail sur lequel coulissent tout un tas d’accessoires. Porte-lunettes ou porte-boisson, support horizontal pour smartphone, aumônière et support bloc-notes, le système est fort pratique, mais prend de la place. Le petit plus? L’option de rétro éclairage arc-en-ciel qui illumine l’axe dans la couleur de son choix.

Le look

la MINI Paceman est plus sportive et affirmée que jamais!
La MINI Paceman est plus sportive et affirmée que jamais!

Plus profilée, plus dynamique, la MINI Paceman est plus sportive et affirmée que jamais! Moins cubique que l’originale, elle en garde pourtant les traits distinctifs non sans les avoir relookés au passage. Les arrondis ont été étirés pour un ensemble très mature. Opulente et massive, c’est surtout par sa calandre agressive et son arrière biseauté qu’elle se distingue de ses prédécesseurs.

Le tableau de bord

Comme dans les autres MINI, le tableau de bord de la Paceman se construit sur une architecture de cercles.
Comme dans les autres MINI, le tableau de bord de la Paceman se construit sur une architecture de cercles.

Ici, pas de grands changements. Comme dans les autres MINI, le tableau de bord de la Paceman se construit sur une architecture de cercles. L’écran multimédia GPS, placé dans un rond au milieu de la console, intègre le compteur de vitesse dans sa circonférence. Il est surplombé par deux bouches d’aération de diamètre plus petit qui le font ressembler à Mickey Mouse. Les commandes (trop) nombreuses donnent un petit air de cockpit à l’habitacle. Joli et original.

Les phares

Grâce aux projecteurs directionnels, la route est parfaitement éclairée, même dans les virages.
Grâce aux projecteurs directionnels, la route est parfaitement éclairée, même dans les virages.

Petits bijoux de design, les phares combinent une géométrie remarquable de ronds, ovales et d’ellipses joliment dessinés. Grâce aux projecteurs directionnels, la route est parfaitement éclairée, même dans les virages. Cerclés de chrome et coiffés d’un verre aérodynamique, les projecteurs avec bi-xenon (en option) font preuve d’une efficacité redoutable. En plus, pourvus de lave-phares automatiques, ils ne craignent pas les éclaboussures.

Auteur: Leïla Rölli