Archives
21 mai 2013

Money, money, money!

Aujourd'hui on ne paye presque plus rien en liquide. Mais depuis quand utilise-t-on des cartes de crédit?

une carte de crédit plus lourde de la monnaie?
Les cartes de crédit 
sont nées en 1914 
aux Etats-Unis.

T’as plus de sous? Avec ta carte, la banque t’en donnera! Facile, l’argent, vu avec les yeux d’enfants nés avec Visa, Maestro et Mastercard. Aujourd’hui, on ne paie presque plus rien en liquide, puisque même les natels se rechargent comme porte-monnaie. Les cartes de crédit vont bientôt fêter leur siècle d’existence. Leurs ancêtres sont nées en 1914 aux Etats-Unis: des cartes en papier que certains propriétaires d’automobiles recevaient tous les trois à six mois par Western Union et General Petroleum Corporation.

Mais c’est une situation embarrassante qui a lancé la vraie carte bleue en 1949… en carton d’abord. Après un repas d’affaires au restaurant, Franck McNamara s’aperçoit qu’il a oublié son portefeuille… Avec ses partenaires, il fonde alors le Diners Club avec des cartes de crédit découpées dans d’épaisses feuilles. Une année plus tard, elles sont 42 000 en circulation! L’avènement du bout de plastique arrive avec la fondation d’Eurocard en 1959 en Suède; en Suisse en 1976.

Et avant? Dans la lignée des moyens de paiement, on demande les parents: Sieur billet et Dame pièce. Le premier a vu le jour en Suède (encore) en 1658. Il n’est pourtant guère utilisé avant le XIXe siècle. Ils existaient pourtant bien chez les Chinois il y a 3000 ans déjà: des bouts de tissus carrés. Mais leur usage s’est perdu en route. C’est encore dans l’Empire du Milieu qu’on a retrouvé les plus vieilles Dames pièces, datant du VIIe siècle avant Jésus-Christ. Saucissonnées dans un cylindre de métal, elles n’ont jamais toutes eu la même taille et étaient pesées pour savoir ce qu’elles valaient. Mais elles s’avéraient quand même déjà un brin plus facile d’emploi que leurs cousins les encombrants lingots. Et il faut dire qu’au Moyen Age, Grand-Père Troc résistait encore. Alors Charlemagne inventa le denier, une pièce en argent plus accommodante. Le premier franc apparut durant la guerre de Cent Ans, en 1360.

Le franc suisse, lui, dut attendre l’Etat confédéral en 1848. C’était le moment: 860 monnaies différentes circulaient alors chez nous: batz, écus, thalers, francs français, kronentaler allemands. Chaque canton suisse disposait de sa propre mitraille et elles ne se valaient pas toutes!

Auteur: Isabelle Kottelat

Photographe: Konrad Beck