Archives
29 mars 2016

Mouettes rieuses

Quand elles volent, on dirait qu’elles rigolent. Pendant la saison chaude, de nombreuses mouettes s’évadent de Suisse.

Illustration de mouettes rieuses sur une barrière le long du lac
Les mouettes ne sont que 1000 à 2000 à passer toute l’année chez nous pour couver.

«Tee-er, kek-kek-kek-kek, ha-ha-ha.» Quand tu entends de tels cris au bord du lac, lève les yeux! Tu devrais apercevoir des mouettes. Apparemment, leur nom vient précisément de leur cri – une espèce de son rauque et strident.

Naturellement, on peut aussi reconnaître la mouette à son plumage. En hiver, il se distingue par des taches sur leur tête claire et par des ailes plutôt foncées. Leur mue commence à fin février. Leur tête devient alors couleur chocolat brun. Et le reste de leur corps s’éclaircit.

Dans notre pays, les principales familles de ces petites bavardes vivent avant tout sur la partie nord du Plateau. Durant la saison froide, on estime leur nombre à près de 50 000. Au mois de mars ou au mois d’avril, la plupart d’entre elles s’échappent en direction de l’Europe du Nord ou de l’Europe de l’Est. Avant de revenir coloniser nos terres et nos lacs en hiver.

Les mouettes ne sont que 1000 à 2000 à passer toute l’année chez nous pour couver. Elles se nourrissent de poissons, de vers, d’insectes et de larves.

Auteur: Yvette Hettinger

Illustrations: Bunterhund,