Archives
25 février 2013

Multiplier ses plantes d'intérieur

Faire naître des végétaux sur le tronc d’un plant principal? Jennifer Secretan, apprentie au secteur «Horticulture» du COFOP, dévoile les astuces du marcottage aérien.

Jennifer Secretan souriante dans une serre
Jennifer Secretan vous dit tout sur la technique du marcottage aérien!

Quoi de plus magique que de faire naître de petits ficus, schefflera, etc.? Pour ce faire, on peut utiliser une technique très efficace pour les plantes d’intérieur: le marcottage.

Cela consiste à enlever un anneau d’écorce sur le tronc ou une branche de la plante principale, puis à entourer l’entaille d’un «cocon» de terreau, de mousse ou de tourbe. Si l’on conserve ce dernier humide, l’on voit apparaître au bout d’un certain temps des racines à l’endroit entaillé. On peut alors couper le nouveau plant en dessous de ces dernières, et le mettre en pot.

Cette technique apporte à chacun le plaisir de créer une nouvelle plante à partir de l’ancienne – surtout si l’on utilise du plastique transparent pour le cocon, ce qui permettra de suivre le développement. Autre alternative, pour un «nid aérien» original: utiliser un pot pour végétaux en plastique, qu’on trouera au fond et fendra sur un côté. Glissé le long du tronc, il fera une décoration décalée, le temps que le nouveau plant ait formé ses racines.

Les étapes

Commencer par déterminer où l’on désire effectuer son entaille.
Commencer par déterminer où l’on désire effectuer son entaille.

Commencer par déterminer où - sur le tronc ou sur une branche - l’on désire effectuer son entaille, en fonction de la partie et de la hauteur de plante principale qu’on désire garder.

Couper toutes les feuilles entourant l’espace qu’on va entailler.
Couper toutes les feuilles entourant l’espace qu’on va entailler.

Couper ensuite toutes les feuilles entourant l’espace qu’on va entailler. Entailler entre deux feuilles: la coupure est plus facile lorsqu’il n’y a pas de nœud.

Faire une coupure dans l’écorce.
Faire une coupure dans l’écorce.

Faire une coupure dans l’écorce tout autour de la tige, en prenant garde d’entailler uniquement l’écorce et pas plus profondément.

Ne pas porter le latex à sa bouche!
Ne pas porter le latex à sa bouche!

Du latex va s’écouler des incisions: il n’est pas dangereux de le toucher, mais attention à ne pas porter ses mains à la bouche avant de les avoir bien lavées, car c’est une substance toxique! Pour cautériser l’entaille, prendre un morceau de ouate, le tremper dans de l’eau tiède et le coller sur l’endroit coupé en attendant que le latex cesse de couler.

Faire plusieurs entailles pour provoquer la pousse de racines.
Faire plusieurs entailles pour provoquer la pousse de racines.

Etant donné qu’une seule entaille se cicatriserait sans provoquer de pousse de racines, il faut ensuite en faire une deuxième sous la première, à environ 1 ou 2 cm de distance (la mesure dépend de la taille de la plante). Faire ensuite une troisième coupure perpendiculaire aux deux autres, allant de l’une à l’autre. Enlever délicatement l’écorce.

Enrouler l’une des extrémités du plastique autour de la tige.
Enrouler l’une des extrémités du plastique autour de la tige.

Couper ensuite un morceau de plastique pas trop grand. Enrouler l’une des extrémités du plastique autour de la tige en-dessous des entailles, et l’attacher avec de la ficelle. Le modeler en «tulipe».

Remplir la "tulipe" de terreau.
Remplir la "tulipe" de terreau.

Remplir ensuite cette tulipe de terreau et y mélanger un peu de tourbe ou de mousse pour conserver plus longtemps l’humidité. Attention: il est interdit de prélever de la mousse en forêt! On peut en revanche soit la prendre dans un jardin, soit l’acheter chez un fleuriste.

Humidifier le terreau.
Humidifier le terreau.

Humidifier le terreau avec un petit arrosoir ou une grosse seringue.

Refermer ensuite le sachet.
Refermer ensuite le sachet.

Refermer ensuite le sachet avec un second bout de ficelle, en faisant un nœud qu’on puisse rouvrir pour arroser.

Attendre, en gardant le terreau toujours humide. L’entaille effectuée empêche la sève de redescendre et favorise ainsi la formation de racines.

Le temps d’attente pour la création de ces racines peut durer jusqu’à 3 mois environ selon la plante. Il s’agit de guetter régulièrement le développement.

Lorsqu’il y a un certain nombre de racines, couper la tige de la plante principale sous le pot aérien, puis libérer délicatement la partie aérienne en enlevant le plastique, le mélange terreau-mousse ou tourbe, et les ficelles.

Replanter ensuite simplement le nouveau petit plant dans un pot, avec du terreau à plantes verte et en ajoutant un peu d’engrais

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen, Vicky Althaus