Archives
2 juin 2014

Ne sous-estimez pas la force de la petite souris

Isabelle Kottelat revient sur le mythe de la petite souris des dents de lait.

la légende de la petite souris des dents de lait date du 17e siècle.
la légende de la petite souris des dents de lait date du 17e siècle.

Si, pour des raisons pédagogiques évidentes, on a abandonné l’explication des cigognes qui apportent les enfants aux parents, on continue à servir l’histoire de la petite souris aux enfants. Sa spécialité: la dent de lait. Parce que ce rongeur a, lui, des dents pointues et solides, comme on les souhaite à chaque enfant.

C’est elle, la souris, qui de l’Amérique du Sud jusque chez nous – supplantée par la fée des dents au Canada, dans les pays anglo-saxons et germaniques –, récupère les dents de lait que perdent les enfants. S’ils les cachent sous leur oreiller la nuit, elle leur donne un sou en échange. Sa valeur atteindrait aujourd’hui 3,70 dollars outre-Atlantique, 1-2 euros en France, 1-5 francs en Suisse suivant l’état de ses finances.

C’est la baronne D’Aulnoy au XVIIe siècle qui aurait lancé la légende avec son conte La bonne petite souris. L’histoire parle d’un petit rongeur qui, pour aider une gentille reine face à un méchant roi, se cache sous son oreiller et lui fait tomber toutes ses dents. Mais les légendes anciennes existent depuis toujours de par le monde autour des dents de lait: ici on les brûle, on les enterre ou on les jette par- dessus les toits comme aux Philippines. Au Togo, on intime aux enfants de fermer la bouche pour éviter qu’un lézard s’engouffre dans la brèche... Chez les Vikings, les dents de lait étaient magiques: les enfants les donnaient à leurs parents qui les portaient en bijoux-porteurs-de-force pendant leurs batailles.

Mais toutes ces histoires ne nous disent toujours pas ce que la petite souris fait avec toutes ces dents de lait? Inventifs, certains parents en tout cas les polissent et les transforment en… bagues. C’est de l’ivoire après tout!

© Migros Magazine - Isabelle Kottelat

Auteur: Isabelle Kottelat