Archives
5 juin 2017

Une citadine à part entière

Plus grande, relookée et équipée des dernières technologies, la nouvelle Nissan Micra plaira à ceux qui trouvaient l’ancien modèle trop gentillet. Ils ne devront toutefois pas s’attendre à conduire un bolide.

La nouvelle Nissan Micra.

Comme chaque année au printemps, il me fallait vider l’appartement loué en Valais pour la saison en une fois. La date de cette besogne coïncidait avec le prêt de la nouvelle Nissan Micra et j’étais un peu sceptique sur sa capacité à contenir les affaires de deux personnes: matériel de sport, draps, habits d’hiver divers et de nombreuses victuailles. J’ai finalement pu entasser six sacs remplis à ras bord, deux bagages et le matériel encombrant dans les 1000 litres de volume, tout en préservant un peu de visibilité à travers le hayon du coffre... ouf!

Les petits budgets apprécieront

Plus longue, plus large, mais également rabaissée par rapport à ses prédécesseurs, la Micra n’est plus micro, mais citadine à part entière... et avec de la gueule qui plus est! Par un jeu de montants noirs, son toit semble flotter. Ses lignes expressives sont à la fois fluides et sportives, ce qui devrait plaire à ceux qui trouvaient l’ancien modèle trop doux et peu habité.

La nouvelle Micra s’aligne également sur la concurrence en ce qui concerne la technologie, comme par exemple un écran 5’’ couleur situé entre les compteurs, donnant accès à toutes les infos du véhicule et faisant miroir à la navigation, ou encore un système d’aide au parcage avec caméra offrant une vue à 360°. Sur option, l’habitacle se change en cocon reflétant les souhaits de son propriétaire. De la couleur aux matières, en passant par le système audio de haute qualité et au large écran couleur tactile 7’’, les possibilités sont quasi infinies pour un prix abordable. Les petits budgets apprécieront également sa consommation réduite couplée de faibles émissions. Evidemment, il ne faudra pas s’attendre à chevaucher un bolide. Ses réactions restent honorables, la conduite agréable, mais ce n’est pas avec la Micra qu’on se décoiffera. Toutefois, faute de sensations, elle procure sécurité et stabilité, ce qui est bien plus important.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look Très graphique, la 5e génération de Micra s’affirme. Exit la micro-machine, bienvenue vraie citadine! Ses renflements anguleux, sa silhouette athlétique et sa face expressive tournent définitivement la page de la voiture trop gentillette. A savoir qu’entre les différentes couleurs d’inserts (boucliers avant et arrière, jantes), stickers, coques de rétroviseurs et détails intérieurs, il existe plus de 100 configurations possibles pour une Micra presque unique.

Ambiance sonore 360° Pas indispensable mais appréciable, le système audio BOSE avec 6 haut-parleurs dont deux sont intégrés dans l’appuie-tête conducteur. Attention: l’impression d’être immergé par le son peut provoquer, chez certains, l’envie irrépressible de chanter à tue-tête, provoquant l’hilarité des autres usagers de la route.

Le coffre 300 litres sous cache-bagages, 360 litres jusqu’au toit, le coffre n’est pas très profond horizontalement, mais permet un usage quotidien tout à fait satisfaisant, son volume répondant à la moyenne du segment. Banquette rabattue, il offre plus de 1000 litres jusqu’au toit, avec le désavantage de ne pas proposer de plancher plat.

Les moteurs Deux moteurs essence tricyclindres et un bloc diesel sont disponibles sur la nouvelle Nissan Micra. Performants tout en étant économiques et avares en émissions, les moteurs essence sont particulièrement attractifs avec respectivement 103 et 99 g de CO2/km, remarquable pour ce type de carburant.

L’intérieur Agréable et coloré, l’habitacle monte légèrement en gamme. Le design est soigné, frais, ludique, les matériaux agréables au toucher. Les passagers profitent de l’astuce de l’assise inclinée (fesses en position plus basse que celle des genoux) pour gagner quelques centimètres d’espace aux jambes. Malin!

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli