Archives
15 décembre 2014

«Ma note sur une échelle de un à six? Sept!»

En matière de confort et d’habitabilité, le nouveau Nissan X-Trail est bien plus qu’abouti.

la nissan x-trail
Un véritable salon! Disponible en 5 ou 7 places à la commande, le X-Trail offre espace et confort à tous ses occupants.

C’est le nouveau Nissan X-Trail que j’ai eu pour compagnon de la semaine. Un SUV imposant et élaboré qui impressionne autant par ses dimensions «à l’américaine» que par son habitabilité.

Au niveau du confort, c’est un réel sans- faute, sur une notation de 6, j’attribuerais un 7 pour ce qui est de l’espace pour chacun des occupants.

En me rendant à Lausanne avec Jean et Marion comme passagers, j’avais l’impression que nous avions tous un peu rapetissé tant la garde au toit et l’espace latéral me semblaient vastes… un peu comme dans ce film de Joe Johnston de 1989: «Chérie, j’ai rétréci les gosses!»

Mais contrairement aux héros du film, je ne me suis pas sentie perdue dans un environnement disproportionné. Les sièges réglables de différentes manières, l’ergonomie et le tableau de bord particulièrement intuitif contribuent au sentiment de contrôle total que j’ai pu percevoir en conduisant.

Le confort est là, mais je dois avouer que la perception de qualité n’était pas aussi évidente que ça. Pourtant les matériaux utilisés sont épais, les détails sont soignés, mais j’avais une impression d’un peu de légèreté globale.

Lorsqu’on manipule la portière d’un tel véhicule, on s’attend à un certain poids. Avec le Nissan X-Trail, ce n’est pas le cas. Et pourtant, la voiture est entièrement fiable. Elle a obtenu 5 étoiles au test Euro NCAP et se distingue par sa bonne tenue de route.

Mais c’est aussi cette légèreté qui fait que le Nissan X-Trail affiche une consommation raisonnable pour un véhicule de cette taille, un point important lorsqu’on sait que la motorisation de 130 ch est disponible au choix en deux ou quatre roues motrices.

La version testée était une deux roues motrices qui offrait déjà de sérieuses prestations sur route. Les accélérations ne sont pas révolutionnaires, plus de onze secondes pour un 0 à 100, mais la puissance est largement suffisante pour éprouver du plaisir à conduire et obtenir assez de répondant pour effectuer des dépassements en toute sérénité. Une belle rencontre!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

La sécurité

L'aide au parcage de la Nissan X-Trail facilite vraiment la vie.
L'aide au parcage facilite vraiment la vie.

En plus d’une technologie de confort aboutie, le X-Trail propose une multitude d’options de sécurité pour des voyages encore plus sûrs. Parmi elles: reconnaissance de la signalisation, détection de la baisse de vigilance, six airbags et points d’ancrage Isofix pour sièges enfants, aide au parcage et bien d’autres encore!

Le tableau de bord

Ergonomie et confort sont au menu du design de l'habitacle et du tableau de bord de la Nissan X-Trail.
Ergonomie et confort sont au menu du design de l'habitacle et du tableau de bord.

Lisible, intuitif, le tableau de bord est complet, très fourni en commandes, mais le conducteur ne s’y perd pas. Le design est agréable, ergonomique, mais il manque un peu de fraîcheur. Les laques et plastiques utilisés sont de bonne facture, mais l’ensemble manque un peu d’élégance.

Le coffre

Gros point fort de la Nissan X-Trail: le coffre est gigantesque.
Gros point fort de la Nissan X-Trail: le coffre est gigantesque.

Gros point fort de ce SUV, le coffre gigantesque équipé d’un hayon motorisé dans la version testée. En configuration 5 places, ce ne sont pas moins de 550 l mis à disposition et 1982 l lorsque la banquette est rabattue. Le plancher amovible dissimule un compartiment avec un clapet rigide qui, lorsqu’il est ouvert, permet de disposer et de maintenir les paniers de courses et ainsi éviter que leur contenu se renverse pendant le trajet.

Le look

Grand aventurier, le Nissan X-Trail possède les traits solides d’un SUV de caractère, fier et conquérant. Les dimensions du X-Trail en font un véhicule imposant, robuste mais sans être lourdaud, qui s’approche plus du 4x4 à l’américaine que de la petite japonaise typique.

© Migros Magazine - Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli