Archives
5 août 2013

L'Opel Adam, une voiture pour deux

L’Opel Adam aux couleurs flash est la petite citadine par excellence.

Opel Adam
Toit bicolore, calandre trapézoïdale, capot court et bouille souriante, l’Opel Adam se rapproche des Mini ou autre Citroën DS3 très prisées. D’allure sportive et compacte, elle est sans conteste le nouvel atout charme de la marque!
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.

Des kilomètres? J’en aurai parcouru beaucoup avec la petite Opel Adam. Aller chercher une chaise à Bulle achetée via petite annonce, me rendre au Montreux Jazz festival sous une pluie battante ou faire un saut à la brocante des Mosses, la petite citadine aura vu toutes les configurations de route possibles et imaginables dans notre beau pays.

Voyager à deux à bord de l’Adam est très agréable. Les places avant sont généreuses, les sièges offrent un bon maintien et l’avant de la voiture est lumineux. Mais lorsqu’on décide d’une virée à plusieurs, c’est le confort qui en pâtit.

Parties de Neuchâtel, Virge et moi nous sommes arrêtées à Aigle pour embarquer notre amie Stéphanie. Toutes trois allions rendre visite à Delphine, à Savièse. Premier constat, l’accès aux places arrière n’est pas très aisé. En effet, l’Opel Adam est une trois portes qui demande un minimum de souplesse lorsqu’il s’agit de s’asseoir à l’arrière et une personne adulte doit fournir un petit effort pour s’en extirper.

De plus, nous avons dû avancer nos sièges pour éviter à Stéphanie de voyager en position du lotus. Et pourtant, ce n’est pas le coffre qui mange de la place. Tout petit et peu profond, il permet de caser trois sacs de courses en ligne. Au final, après notre excursion, j’ai préféré rouler avec la banquette arrière baissée et profiter de la configuration en coupé pour bénéficier d’un plus grand coffre.

J’ai d’ailleurs apprécié que la manipulation des sièges se fasse si facilement. Deux languettes situées à côté des appuie-têtes et accessibles depuis le coffre permettent de rabattre les dossiers en un mouvement. Pratique et ingénieux!

Au niveau du comportement, l’Opel Adam est maniable et simple à garer. J’ai quand même mis un certain temps à me faire à sa direction assistée très souple qui demande une conduite délicate mais qui s’avère être une vraie bénédiction lors de manœuvres difficiles. Bonne tenue de route, petit appétit, l’Adam, dans la motorisation testée, manque cependant parfois de tonus.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le tableau de bord

Sur option, il se pare de couleurs et de motifs divers et variés et change du tout au tout. Criard ou très sobre, le choix appartient au propriétaire. Les instruments quant à eux sont bien agencés et faciles à utiliser. L’ensemble est très jeune et ne se distingue pas forcément par son élégance.

La personnalisation

En matière de couleur, il y a une Opel Adam pour répondre à chaque envie.
En matière de couleur, il y a une Opel Adam pour répondre à chaque envie.

Des couleurs flash et tendance, des rayures, des taches ou des motifs légers et floraux, un plafond étoilé et des intérieurs très inspirés, les possibilités sont presque infinies! Qu’on aime l’excentricité ou qu’on préfère la sobriété, il y a une Opel Adam pour répondre à chaque envie.

Les feux de jour

Les feux à LED consomment peu d'énergie.
Les feux à LED consomment peu d'énergie.

L’Opel Adam est pourvue de feux à LED qui permettent aussi bien de voir que d’être vu, et ce, même de jour. En plus d’amener une jolie touche à l’esthétique du
véhicule, ils augmentent la sécurité tout en consommant peu d’électricité.

La technologie

L'Opel Adam est dotée de nombreux branchements pour appareils externes.
L'Opel Adam est dotée de nombreux branchements pour appareils externes.

Volant chauffant, touche éco, détecteurs de véhicules dans les angles morts et multiples branchements pour appareils externes, l’Opel Adam sort le grand jeu!

Auteur: Leïla Rölli