Archives
12 juin 2017

L'oreillard brun, un as de la voltige

Petit et agile, l’oreillard brun est l’une des trente espèces de chauves-souris qui peuplent notre pays. Il chasse la nuit et se repose le jour.

L’oreillard brun est surtout actif de nuit.

L’oreillard brun porte bien son nom: il se distingue en effet des autres chauves-souris par ses immenses oreilles. Celles-ci sont presque aussi longues que son corps, qui mesure 5 centimètres. Elles lui permettent d’entendre le moindre bruissement d’un insecte et de le localiser sans avoir recours, comme les autres chasseurs nocturnes, à un système d’ultrasons. Léger (il pèse entre 5 et 12 grammes), l’oreillard brun – qu’on appelle aussi oreillard roux ou commun – est doté de grandes ailes dont l’envergure peut atteindre 24 centimètres. Ainsi, il est très doué pour les loopings et les pirouettes! Il peut également se maintenir en vol stationnaire et attraper sa proie directement sur une feuille ou un brin d’herbe. Il est particulièrement friand de papillons de nuit. La journée, il se repose dans des cavités d’arbres et autres anfractuosités.

En 2012, il a été nommé animal de l’année par Pro Natura. Sa survie en Suisse est menacée à cause de la disparition progressive des vergers, des haies et des bosquets qui lui servent de territoires de chasse et de points de repère.

Texte: © Migros Magazine / Tania Araman

Auteur: Tania Araman

Illustrations: Bunterhund (illustration)