Archives
8 mai 2017

Petit noir et idées reçues

Une vie sans café? La majorité des gens ne peuvent guère se l’imaginer. Toutefois, certains continuent à en boire tout en ayant mauvaise conscience. A juste titre?

Les nouvelles révélations sur le café sont pour le moins étonnantes.

Nombreuses sont les personnes à avoir besoin de café comme stimulant quotidien et à ne pas pouvoir y renoncer. La raison principale? Non seulement la caféine réveille, mais elle augmente aussi le taux de sérotonine et améliore ainsi l’humeur. Qualifier le café de drogue serait toutefois présomptueux. Jusqu’ici, les chercheurs n’ont rien trouvé qui déclenche une dépendance dans les zones du cerveau correspondantes.

Les effets positifs de la caféine

Pourtant, beaucoup de personnes boivent leur petit noir avec mauvaise conscience; elles ont peur qu’il nuise à leur santé. On reproche entre autres au café d’être mauvais pour l’estomac, de favoriser la dés-hydratation, d’augmenter la tension artérielle et de rendre nerveux. Est-ce vraiment le cas?

La réponse n’est pas simple. Les effets sur la santé dépendent avant tout de la quantité consommée. Les résultats d’études récentes sont surprenants: elles concluent que le café, savouré modérément, ne cause aucun problème cardiaque ou gastrique. En fait, la tension artérielle augmente après la consommation de café, mais pour une courte durée seulement.

La peur de l’effet «desséchant» du café sur le corps est aussi infondée. Celui qui boit du café alimente son corps de liquide.

La caféine a même des effets positifs sur les muscles des bronches. Tel un médicament contre l’asthme, elle détend et dilate le tissu pulmonaire. Le café favorise la sécrétion des hormones de la vésicule biliaire et stimule ainsi la digestion des graisses. De plus, ce stimulant fournit beaucoup de différentes substances bioactives et d’importantes vitamines du groupe B pour les nerfs. Reste la question fondamentale: quelle quantité ne devrait pas être dépassée? Les chercheurs parlent de 4 à 5 tasses par jour. Dans ce cas, la quantité de caféine ingérée serait d’environ 300 milligrammes. A partir d’une dose de caféine d’un gramme, des symptômes d’intoxication comme l’insomnie, l’agitation, les troubles auditifs et visuels, la tachycardie et le rythme cardiaque irrégulier peuvent apparaître.

Pour un adulte, une quantité d’environ 10 grammes de caféine peut être mortelle, ce qui correspondrait à boire une centaine d’expressos.

Texte: © Migros Magazine | Marianne Botta

Auteur: Marianne Botta