Archives
5 septembre 2016

La photo de la semaine

... commentée par Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand (TPR)

Sonia Rykiel aux côtés de sa fille Nathalie.
Sonia Rykiel et fille Nathalie étaient très proches. Photo: Jacques Brinon /Keystone
Portrait d'Anne Bisang
Anne Bisang (photo: DR)

Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand (TPR)

«Elle disait de sa mère: ‹C’est ma merveille›! Elle, c’est Nathalie. Sa mère, Sonia Rykiel, grande créatrice de mode, magicienne flamboyante, inventa, dans les années 1960 et 1970, un style, une liberté de ton qui fit fureur et continue d’inspirer.

A l’image, un duo uni par une passion insatiable de la liberté des femmes.

Sonia Rykiel était une femme de culture, adoratrice des livres, amie de Sarraute, Chapsal et Cixous. Cette génération d’artistes œuvra à l’émancipation des femmes. Son hymne poétique, avant-gardiste et libertaire s’exprime dans leurs regards joyeusement accordés.

Le 25 août, la Reine Sonia nous a quittés, mais son esprit demeure grâce à sa fervente héritière.»