Archives
11 juillet 2016

Harambe, le gorille sacrifié

Haydé Ardalan, illustratrice, commente la photo de la semaine: celle d'Harambe, un gorille mâle de 17 ans, abattu par le gardien du zoo de Cincinnati (USA) afin de protéger un petit garçon qui était tombé dans son enclos.

Un monument a été érigé à la mémoire d'Harambe. (Photo: Keystone)

Haydé Ardalan, illustratrice.

«Encore une histoire qui me fait frémir et montre à quel point notre société est motivée par l’appât du gain. Récemment, au zoo de Cincinnati (USA), un enfant sans surveillance a chuté dans la fosse où se trouvait Harambe, un gorille majestueux. Il est certain qu’un enfant de 4 ans face à un gorille de 400 kilos est en danger.

Le personnel du zoo a décidé d’abattre Harambe alors qu’il n’avait montré aucune agressivité.

Pour moi, regarder des animaux en captivité n’est pas un plaisir. Cette mort n’aurait pas eu lieu si nous laissions ces animaux sauvages vivre en paix dans leur habitat naturel. Harambe avait 17 ans. Il était innocent comme des milliards d’animaux sacrifiés aujourd’hui.»

Texte © Migros Magazine – Patricia Brambilla

Auteur: Patricia Brambilla