Archives
11 avril 2016

Deux musulmans dispensés de donner la main à leurs enseignantes

La photo de la semaine commentée par Marie-Hélène Miauton, essayiste, chroniqueuse.

Une école secondaire de Therwil (BL) a dispensé de jeunes élèves musulmans de serrer la main du personnel enseignant féminin. (Capture d'écran: RTS)

Marie-Hélène Miauton,essayiste, chroniqueuse.

«J’ai d’abord cru à un poisson d’avril, tant c’était gros! Malheureusement, la nouvelle est sérieuse: les autorités scolaires de Therwil (BL) ont officiellement accordé une dispense de serrer la main à leurs enseignantes à deux adolescents musulmans qui jugeaient cette pratique contraire à l’islam. En effet, apprend-on,

le frottement avec les femmes est une source de tentation et une cause de turpitude».

Si notre pays démocratique, tolérant et qui prône l’égalité hommes-femmes en vient à céder sur une énormité pareille, alors il ne faudra pas s'étonner que les Suisses votent l’interdiction du voile intégral en public ou des carrés confessionnels, tout comme ils l’ont déjà fait pour l’érection (sic) de minarets.»

Texte: © Migros Magazine | Patricia Brambilla

Auteur: Patricia Brambilla