Archives
13 juin 2016

Planter des arbres sans bouger de son canapé

Nous, les humains du 3e millénaire, avons une chance inouïe. Nous possédons le savoir dans notre poche. Un savoir exponentiel qui enfle chaque seconde, au gré des publications des internautes de tous horizons.

Leïla Rölli
Leïla Rölli

Ainsi, pour briller en société, nous n’avons plus besoin de mémoriser des quantités astronomiques de faits historiques, de pensées et de citations, puisque l’internet nous sert de cagibi à connaissance. Une recherche sur un smartphone et nous voici capables de détailler la bataille de Marignan ou de débattre de la dynamique des fluides.

Etrangement, ce pouvoir suprême que nous octroient les moteurs de recherche nous permet principalement de trouver des recettes de moelleux au chocolat et de visionner des vidéos de chats qui se cassent la figure. Mais peu importe le sujet, l’humanité a soif de savoir et génère plus de 200 millions de requêtes par jour!

Une activité qui peut paraître anodine, mais qui a un certain impact sur la planète. Chaque recherche, comme toute activité liée à la télécommunication (SMS, e-mail, tweet...), sollicite d’énormes serveurs qu’il faut alimenter en courant, refroidir et perfectionner régulièrement. D’après les pronostics d’observateurs américains, d’ici quatre ans, les datas centers devraient représenter à eux seuls 6% de l’énergie consommée dans le monde.

S’il semble compromis de freiner notre frénésie de connectivité, il existe un moyen simple de compenser l’énorme quantité d’énergie qu’elle consomme: installer un moteur de recherche écologique!

Parmi eux, il y a Ecosia, un moteur de recherche qui reverse plus de 80% de ses bénéfices à des programmes de reforestation et qui, depuis sa création en 2009, a financé la plantation de plus de 4 millions d’arbres, principalement au Burkina Faso, ou encore Lilo, une autre plateforme qui redistribue 50% de ses revenus publicitaires à de beaux projets sociaux et environnementaux choisis par les utilisateurs. Reverdir la planète en un clic, y a rien de plus chic!

Texte: © Migros Magazine | Leïla Rölli.
Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Auteur: Leïla Rölli