Archives
12 janvier 2017

Plastique et toc

Quel est le point commun entre Easyjet, le PDC et Donald Trump?

Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.
Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

La couleur! D’après le dictionnaire des couleurs, orange est une couleur rassurante, porteuse d’optimisme et d’ouverture d’esprit. On ne pouvait pas mieux définir le nouveau président américain! Avant même d’être entré en fonction, il s’attire déjà les faveurs des Russes et les foudres des Chinois. Il se dit sans doute qu’à force d’agiter les rouges et les jaunes, le monde entier finira lui aussi par être orange...

En ce début janvier, avec Jacqueline, on avait prévu de prendre quelques jours de vacances en Floride. Mais après le résultat de l’élection présidentielle américaine, nous avons préféré renoncer. Du coup, j’ai pu participer aux Coups de Cœur, samedi dernier sur la RTS. Jacqueline est venue avec moi, elle adore s’asseoir dans le public chez Morisod. Surtout que Les Coups de Cœur, c’est comme la Floride, sauf que les vieux sont pas en maillot de bain.

Et il y a une autre différence: aux Etats-Unis, les vieux font souvent vingt ou trente ans de moins.

Les liftings pour les Américaines, c’est comme les rendez-vous entre Obama et Poutine: un par année, et c’est chaque fois un peu plus tendu.

Quand on voit les résultats, je me demande vraiment pourquoi on appelle ça la chirurgie esthétique: elles ont la peau du visage tellement tendue qu’elles peuvent remonter leurs bas rien qu’en fermant les yeux! Vous vous dites que j’exagère, mais vous savez comment ils récoltent le botox? Ils pressent des vieilles à Miami!

Moi j’y suis allée une fois, chez le chirurgien plastique. Comme j’avais très peur de me faire charcuter, il m’a proposé de faire uniquement une injection pour gommer les ridules et une liposuccion à la grosse canule. Mais moi, liposuccion pas question, parce que madame Dénériaz, elle s’est fait liposucer trois fois, et la troisième fois, ils lui ont aspiré le tibia.

L’Amérique d’aujourd’hui, si on veut éviter qu’elle se reproduise, il va falloir lui ligaturer les Trump.

Sinon c’est Game Ovaire! Et dire que pour 2017, j’avais pris la résolution de ne plus faire de jeux de mots vaseux. C’est là qu’on voit que les résolutions du Nouvel An, c’est comme celles qui sont votées au Conseil de sécurité de l’ONU: on est fier de pouvoir annoncer qu’on les a prises, mais on sait très bien qu’elles ne s’appliqueront jamais...

Texte: © Migros Magazine - Marie-Thérèse Porchet

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet