Archives
3 décembre 2012

Pour une ingénierie par la séduction

Selon Vincent Kaufmann, l'un des challenges des ingénieurs urbains est de dépasser l'approche duale offre-demande.

Vincent Kaufmann
Vincent Kaufmann, professeur à l’Ecole polytechnique 
fédérale de Lausanne et secrétaire général de la Communauté d’études pour 
l’aménagement 
du territoire CEAT.

Nous bougeons de plus en plus vite et de plus en plus loin. En termes de flux, cela se traduit par une croissance sans précédent des kilomètres parcourus, le trafic de voyageurs (tous moyens de transports confondus) est par exemple passé en Europe de l’Ouest de 2 à 6 milliards de voyageurs au kilomètre par an entre 1970 et 2010. Ces évolutions traduisent des modes de vie de moins en moins tournés vers la proximité et qui se diversifient en termes d’espaces fréquentés. Nous vivons dans des espaces urbains offrant très souvent du choix et des alternatives possibles en matière de localisation des activités et de moyens de transport et nous construisons nos modes de vie à partir de ces possibilités élargies. Il est courant que des personnes de même revenu, habitant le même quartier, fréquentent des lieux spatialement très éloignés, utilisent des moyens de transport différents et ne se croisent donc pratiquement jamais.

Pour comprendre ces différences, il s’agit de s’intéresser au rapport qu’entretiennent les personnes avec leur cadre de vie en termes d’aspirations et de contraintes. Le cadre de vie, qui comprend les différents équipements et moyens de transports disponibles, constitue un potentiel d’accueil aux modes de vie des personnes; un potentiel en fonction duquel se forgent les pratiques, expériences et habitudes spatiales. Par exemple, pour développer l’utilisation des transports publics, il ne suffit pas d’imaginer une offre, il faut encore que celle-ci soit attrayante, et donc présente des caractéristiques correspondant aux attentes de la population, comme des trajets directs, une vitesse et des fréquences de passage adaptées, etc.

Dépasser une approche duale offre-demande, où l’offre d’équipements et de services répond à une demande pré-existante est un des challenges qui attend les ingénieurs urbains de demain. Les transformations qu’ont connues les sociétés occidentales nécessitent en effet de partir de la diversité des modes de vie des personnes pour définir une offre urbaine adéquate, car dans l’univers de choix qui est le nôtre, la séduction est centrale pour susciter des changements de pratiques.

Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Auteur: Vincent Kaufmann

Photographe: Cédric Widmer