Archives
22 février 2016

Pourquoi en haut des montagnes, il fait plus froid qu'en bas?

Une question de Jonas, 8 ans.

Une question de Jonas, 8 ans
Une question de Jonas, 8 ans.

La réponse deFrédéric Glassey, directeur de la météorologie à MeteoNews .

En Suisse, la Pointe-Dufour culmine à 4634 mètres d’altitudes. En été, la température est parfois de 40 degrés inférieure à celle mesurée au bord du lac Léman ou dans la plaine du Rhône. Et pourtant, cette montagne, comme tous les autres sommets des Alpes, est plus proche du soleil que les villes de plaine. A chaque fois que l’on monte de 100 mètres en altitude, on perd presque 1° C. Pas étonnant donc qu’il fasse si froid à près de 5000 mètres d’altitude. Mais, à l’école on nous a appris deux choses: d’une part que le soleil est très chaud et de l’autre que «la chaleur monte». Alors comment expliquer qu’il fasse plus froid en altitude alors que l’on se rapproche du soleil? Si la réponse est simple, elle n’est pas pour autant évidente.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le rayonnement solaire ne réchauffe pas l’atmosphère mais il est emmagasiné, transformé puis réémis en chaleur par la Terre. En clair, l’atmosphère est transparente pour le Soleil. Cependant, on ne nous a pas menti, l’air chaud monte bien, on l’observe par exemple avec la fumée d’une cheminée. Mais en prenant de l’altitude, cet air chaud rencontre une atmosphère de moins en moins dense. Ce phénomène est bien connu des alpinistes qui en font d’ailleurs les frais puisqu’il rend difficiles leurs efforts. La pression atmosphérique diminue au fur et à mesure qu’ils s’approchent du sommet, et la chaleur... se «dilue» dans cet air raréfié et explique pourquoi il est plus difficile de respirer en altitude. Voilà pourquoi il fait plus froid en haut des montagnes que sur les plages à la même période de l’année.