Archives
18 mai 2015

Dis, pourquoi...?

Pourquoi est-on maladroit?
Aurélie Neuhaus, psychomotricienne.
Aurélie Neuhaus, psychomotricienne.

Aurélie Neuhaus, psychomotricienne, répond à Gabriel, 9 ans.

Il y a beaucoup de raisons d’être maladroit. Tu peux essayer de te poser quelques questions avec tes parents. Est-ce que je suis plus maladroit quand je suis stressé, inquiet, fatigué? Lorsque tu te précipites ou que tu es en souci, la qualité de ton mouvement change: tes gestes peuvent devenir brusques et imprécis.

Est-ce que je vois et entends bien? Un contrôle chez le pédiatre peut être utile en cas de doute.

Est-ce que je connais bien mon corps? En grandissant, ton corps change. Il faut parfois du temps pour intégrer la place que tu prends dans l’espace et pour ajuster ta position et tes déplacements aux objets qui t’entourent.

Est-ce que j’ai de la peine à rester concentré? On te dit souvent que tu es dans la lune? Quand on est concentré, on arrive mieux à anticiper ce qui va se passer et à contrôler ses gestes.

Est-ce que je n’arrive pas à réaliser certains gestes? Pour exécuter un geste, il faut trouver la bonne posture, la force adéquate et l’enchaînement de petits mouvements à faire dans un ordre bien précis. Pour certaines personnes, coordonner cela est compliqué; ils ont donc besoin de s’entraîner ou de trouver des petites stratégies. Ce qui est sûr, c’est que la maladresse n’a rien à voir avec le manque d’intelligence ou la mauvaise volonté. Si cela a des conséquences sur ta confiance en toi ou tes possibilités d’apprentissage, tes parents peuvent prendre contact avec un-e professionnel-le (psychomotricien-ne ou ergothérapeute).