Archives
7 décembre 2015

Une question de Margaux, 8 ans

question manuscrite d'enfant: pourquoi Mars s'appelle comme ça?
Margaux se pose des questions sur l'origine des noms de planète.
Portrait de Sebastian  Gautsch
Sebastian Gautsch

Sebastian Gautsch est collaborateur scientifique EPFL et vice-président de la Mars Society Switzerland

Très tôt, les êtres humains ont observé le mouvement des astres. Ils ont ainsi vite compris que la planète que nous appelons aujourd’hui Mars était bien une planète et non pas une étoile, parce qu’elle ne scintille pas. C’est d’ailleurs une planète qui s’observe très facilement: il suffit que le ciel soit découvert et qu’on sache où regarder.

Les premiers astronomes ont aussi remarqué que cette planète-là avait une couleur rougeâtre. On l’appelle encore aujourd’hui «la planète rouge». Comme toutes les planètes étaient alors associées à un dieu de la mythologie, d’abord grecque puis romaine, on a attribué le nom du dieu de la guerre, c’est-à-dire Mars, à cette planète rouge comme le sang, comme le sang du combat.

De la même manière, si l’on a baptisé Jupiter comme ça, c’est parce que c’est la plus grande des planètes du système solaire et Jupiter le plus important des dieux. La planète Mars continue de fasciner et le défi actuel est d’y aller bientôt. Les grandes agences spatiales mettent en place des lanceurs pour préparer de telles missions. Les privés s’y intéressent aussi.

La mission Mars One, qui a fait un appel à candidatures pour un voyage sans retour vers Mars, il y a de cela trois ans, a obtenu 200 000 inscriptions. Il n’y a pas encore de date définie et il reste difficile de dire quand le premier humain posera le pied sur la planète rouge. Mais on peut imaginer, avec un peu d’optimisme, que les jeunes nés après l’an 2000 verront ça de leur vivant.