Archives
15 mai 2017

Pourquoi les animaux existent?

Pascal Moeschler, conservateur au Muséum d’histoire naturelle de Genève, répond à Melani, 8 ans.

Une question de Melani, 8 ans.

Pascal Moeschler, conservateur au Muséum d’histoire naturelle de Genève.

«Les scientifiques ont décrit plus d’un million d’espèces d’animaux… qui font de la Terre une planète bien vivante! Lors de l’apparition de la vie, il y a quatre milliards d’années, il n’aurait absolument pas été possible de prévoir que des animaux apparaîtraient en plus des bactéries, des champignons ou des plantes. Et rien ne laissait prévoir que des espèces comme le lion, le hanneton des jardins ou même l’être humain existeraient aujourd’hui. Toutes les espèces sont le résultat et le produit d’une longue histoire, où l’évolution et des événements imprévus – telle que la chute d’une météorite sur Terre – ont joué un très grand rôle.

Ce sont ces jeux de hasard et de nécessité qui suscitent chez moi un très grand respect pour toutes les espèces vivantes. Notre espèce constitue, avec toutes les autres (c’est ce qu’on appelle la biodiversité), un grand club de «chanceux» et de «gagnants», où nous partageons tous un même instant de l’histoire de la Terre. Nous nous trouvons en quelque sorte ensemble dans un même bateau qui navigue dans le temps.

A mon avis, la question à se poser aujourd’hui est de savoir pourquoi il est important que toutes ces espèces d’animaux puissent continuer à exister et ne soient pas détruites stupidement par les humains. Dans cinq cents ans, quand quelqu’un comme toi se demandera pourquoi telle ou telle espèce d’animal existe, un scientifique comme moi pourra lui répondre: parce que des humains intelligents en ont pris soin…»