Archives
5 décembre 2016

Pourquoi les animaux hibernent-ils?

Manuel Ruedi, conservateur au Muséum d’histoire naturelle de Genève, répond à cette question posée par Romane, 9 ans.

Question manuscrite d'enfant: pourquoi certains animaux hibernent-ils?
la question de Romane, 9 ans

Manuel Ruedi est conservateur au Muséum d’histoire naturelle de Genève.

«L’hibernation est un moyen de survivre à l’hiver. Sous nos latitudes, cette période de l’année est froide et les animaux trouvent plus difficilement à manger. Plusieurs solutions s’offrent donc à eux. La première, c’est celle que les hirondelles et autres oiseaux migrateurs ont choisie: ils s’en vont vers le sud, où les conditions sont plus douces et où la nourriture ne manque pas.

Les animaux qui ne peuvent pas se déplacer aussi loin doivent adopter d’autres stratégies. Certains changent de régime alimentaire, comme la mésange ou le rouge- gorge. Alors qu’ils sont insectivores le reste de l’année, ils mangent des graines durant la saison froide et arrivent ainsi à survivre.

D’autres, enfin, entrent en hibernation.

Cela veut dire qu’ils passent l’hiver sans bouger, en économisant un maximum d’énergie et en puisant très lentement dans leurs réserves de graisses.

Ils ralentissent le rythme de leur respiration et aussi de leurs battements de cœur: on peut dire qu’ils assurent le service minimum.

On évoque souvent l’ours, quand on parle d’animaux qui hibernent. Pour lui, on parle plutôt de torpeur profonde, car il conserve tout de même une certaine vigilance.

Les véritables hibernants sont le loir, la marmotte et la chauve-souris.

Ce n’est pas pour rien qu’on dit ‹dormir comme une marmotte›!

Le loir peut dormir pendant six mois. Certains scientifiques ont même observé que les années où les glands et les fèves viennent à manquer, il enchaînait sur une deuxième période d’hibernation, sans avoir vraiment été actif durant l’été.»