Archives
17 mai 2016

Pourquoi pleure-t-on quand on est triste?

Une question de Linaewen, 7 ans.

Dr Pierre- François Kaeser, médecin associé à l’Hôpital ophtalmologique Jules-Gonin à Lausanne.
Dr Pierre- François Kaeser, médecin associé à l’Hôpital ophtalmologique Jules-Gonin à Lausanne.

Dr Pierre- François Kaeser, médecin associé à l’Hôpital ophtalmologique Jules-Gonin à Lausanne.

Les larmes sont très importantes pour les yeux, et sont fabriquées sans interruption par ce qu’on appelle les glandes lacrymales. Elles gardent les yeux toujours mouillés, ce qui permet de bien voir, et les protègent des petites poussières par exemple. Lorsque tout va bien, on ne s’aperçoit pas qu’on a des larmes, car elles passent par des petits canaux situés à l’angle de l’œil jusque dans le nez, puis dans le fond de notre bouche.

Il y a deux situations où l’on produit plus de larmes, ce qui nous fait pleurer, mais peut aussi faire couler notre nez, puisque les larmes y passent par les petits canaux. La première est lorsque quelque chose irrite notre œil, comme lorsqu’on coupe des oignons, ou que l’on reçoit du sable dans les yeux. Les larmes servent alors à nettoyer notre œil. La deuxième est lorsqu’on ressent une forte émotion, par exemple lorsqu’on est triste, ou au contraire très heureux. Notre cerveau envoie alors, sans qu’on le décide, un message aux glandes lacrymales pour fabriquer plus de larmes.

Ce qui est extraordinaire, c’est que seul l’homme pleure à cause d’une émotion, et pas les animaux… ce qui ne veut pas dire qu’ils ne ressentent pas d’émotion!

On ne sait pas très bien pourquoi on pleure lorsqu’on est triste. Les pleurs permettent de dire aux autres que quelque chose ne va pas sans avoir besoin de parler, comme le font les bébés par exemple. Certaines personnes disent aussi que pleurer permet d’évacuer les émotions trop fortes ou le stress et de se sentir mieux après.