Archives
9 janvier 2017

Pourquoi y a-t-il des maladies?

Laurent Roux, professeur de virologie à la retraite, répond à la question d'Elsa, 10 ans.

Une question d'Elsa, 10 ans.

Laurent Roux, professeur de virologie à la retraite, Université de Genève.

«Le corps humain est une machine biologique très sophistiquée. Il est composé de différentes pièces (la tête, les bras, etc.) qui ont des rôles bien définis et dont le fonctionnement est coordonné par le cerveau.

Les maladies surviennent en cas de panne, lorsqu’une pièce fait défaut ou que son fonctionnement dérape. Les pannes peuvent venir de l’intérieur ou de l’extérieur. Une pièce peut être mal construite, se détériorer ou son fonctionnement s’altérer. On peut penser à un cœur qui a un défaut de fabrication ou qui fatigue avec le temps. Avec l’âge, ces maladies de fonctionnement deviennent plus fréquentes.

Pour les enfants, les maladies viennent généralement de l’extérieur. Les microbes (bactéries, virus, parasites, etc.) sont des organismes qui se multiplient autour de nous et en nous. La plupart du temps leur multiplication ne cause pas de maladies. Les bactéries sont même nécessaires, dans la digestion par exemple. Mais parfois, cette multiplication dérègle notre machine. Ils suscitent une réaction de défense qui provoque de la fièvre ou même la destruction d’une pièce. Si le nez coule, que l’on a mal à la gorge, que l’on tousse, c’est que le virus a provoqué la destruction de la couche de cellules qui bordent l’intérieur de notre nez et de nos voies respiratoires.

Il y a bien sûr des mécanismes qui viennent réparer les pannes. Cela peut se faire spontanément. Par exemple, les cellules détruites sont remplacées une fois le virus éliminé. Et à l’extérieur, les médecins ont toutes sortes d’outils pour nous aider à retrouver la bonne santé.»