Archives
8 mai 2017

Pourquoi y a-t-il des nuages?

Frédéric Glassey, directeur de la météorologie à Météonews, répond à Margot, 8 ans.

Une question de Margot, 8 ans.

Frédéric Glassey, directeur de la météorologie à Météonews.

«Comme tu le sais certainement, notre planète est recouverte de terre et de roches (les continents), ainsi que d’eau (les mers et les océans). Au fil du temps, cette eau, où qu’elle se trouve, s’évapore. Cela veut dire qu’elle se transforme en gaz dans l’air: c’est de la vapeur d’eau. Car l’eau – peut-être l’as-tu déjà appris à l’école – ne se présente pas uniquement sous forme liquide. Elle peut aussi être solide (il s’agit alors de la glace) ou gazeuse, comme la vapeur qui se dégage d’une casserole quand on fait bouillir de l’eau. L’état de l’eau (liquide, solide ou gazeux) dépend donc de la température, mais aussi de la pression de l’air.

Mais revenons à nos nuages! L’eau présente sur terre s’évapore donc: plus il fait chaud, et plus il y a de vent, plus ce processus est rapide. Que devient ensuite cette vapeur d’eau? Eh bien, elle s’échappe vers le ciel. Or, il faut savoir que plus on est haut dans le ciel, plus il fait froid. Et cela, même quand il y a du soleil, que c’est l’été et qu’il fait très chaud sur Terre! Quand la vapeur d’eau atteint une certaine altitude (c’est-à-dire une certaine hauteur dans le ciel), elle se refroidit, se condense et arrête de grimper. Elle se transforme ainsi en nuage.

Il y a plusieurs types de nuages, différenciés en fonction de leur taille, de leur forme et de leur altitude. Certains s’appellent nimbus, d’autres cumulus, d’autres encore stratus. Mais ça, c’est une autre histoire…»