Archives
22 juin 2015

Comme à la télé!

Prélever de l’ADN comme les policiers des séries TV? Croyez-en cette expérience, c’est un jeu d’enfant!

Zaak va essayer d'extraire de l'ADN photo
Pas besoin de produits très sophistiqués pour extraire de l'ADN.

Le phénomène

Tous les organismes vivants sont constitués de cellules qui contiennent de l’acide désoxyribonucléique, le fameux ADN dont on parle dans les séries TV! Chaque personne possède son propre ADN, donc son propre code génétique avec toutes les informations indispensables au fonctionnement de l’organisme. Et c’est parce que l’ADN de chaque individu est unique que les policiers en recherchent des traces sur les scènes de crime. Dans une enquête, ce type de preuve peut permettre d’innocenter ou d’incriminer un suspect.

L'expérience

1. Pour cette extraction sans douleur d’ADN, Zaak a besoin d’eau, de sel, de produit de vaisselle, d’alcool à brûler, d’une cuillère et d’un verre étroit. Le même matériel que la police scientifique, mais en moins sophistiqué!

2. Le voilà qui se gargarise avec un peu d’eau pas trop salée, tout en se mordillant doucement l’intérieur des joues. Après vingt secondes (le temps de décrocher un max de cellules!), il recrache dans le verre.

3. Zaak verse trois gouttes de détergent et remue légèrement. Cela libère l’ADN contenu dans les cellules. Ensuite, pour le rendre visible, il ajoute une rasade d’alcool qu’il fait couler délicatement le long du verre…

4. Une trentaine de secondes plus tard, apparaît une petite pelote blanche (les savants appellent ça un précipité) qui remonte gentiment dans le verre. C’est la petite méduse d’ADN de notre enquêteur sans peur!

Page réalisée en collaboration avec BiOutils, une interface entre l’Université de Genève et les écoles.

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond