Archives
29 octobre 2012

Prix Adele Duttweiler 2012

Le Prix Adele Duttweiler a été remis la semaine dernière par la fondation éponyme à Infoclic.ch, une association qui permet à de nombreux jeunes de concrétiser leurs idées.

Beat Zahnd, Markus Gander et Max Alter lors de la remise du prix.
Beat Zahnd, 
directeur de 
Migros Aar,
 Markus Gander, directeur 
d’Infoclic.ch, 
et Max Alter, 
président de la 
Fondation Prix Adele Duttweiler et directeur de Migros Valais, lors de la remise du prix.

C’est devant un parterre de personnalités que le 35e Prix Adele Duttweiler a été remis mercredi dernier au Gottlieb Duttweiler Institut de Rüschlikon (ZH). En prélude, Max Alter, président de la Fondation Prix Adele Duttweiler et directeur de Migros Valais, a rappelé que la récompense sera désormais décernée tous les deux ans et que le montant alloué passait par conséquent de 50 000 à 100 000 francs. Par contre, le but reste le même, soit saluer le travail de personnes, d’organisations ou d’institutions qui s’engagent auprès des plus faibles et des plus démunis.

Il était donc tout à fait normal que la fondation, sur proposition de la coopérative Migros Aar, récompense les efforts d’Infoclic.ch. Cette association pour la promotion de l’enfance et de la jeunesse a déjà aidé près de 150 000 jeunes à développer activement leurs idées et, ce faisant, à devenir responsables de projets qui leur tiennent à cœur (lire aussi notre précédente édition).

Dans sa laudatio, Herbert Ammann, directeur de la Société suisse d’utilité publique, a notamment souligné avec quelle énergie Markus Gander, co-fondateur et directeur d’Infoclic.ch, s’investissait dans tous nouveaux projets.

«Je suis très fier de ce prix, car il s’agit d’une récompense pour laquelle on ne peut pas postuler. La fondation a découvert notre travail et visiblement estimé que nous faisions du bon boulot», s’est félicité Markus Gander. Cette reconnaissance nous motive encore plus à poursuivre sur cette voie.»

Au final, tout le monde bénéficiera de ce prix, car tendre la main à la génération de demain et lui permettre de concrétiser ses idées, ce n’est pas seulement offrir un avenir aux jeunes, c’est assurer un futur à toute la société.

En savoir plus: www.infoclic.ch

Auteur: Pierre Wuthrich

Photographe: Eduard Meltzer