Archives
14 septembre 2015

Quand yoga rime avec équilibre

De l’arbre à l’avion, quatre postures pour favoriser la concentration. Et on ne bouge pas!

L’Arbre
L’Arbre est l'une des postures pour favoriser la concentration.
Equilibre genou contre poitrine.
Equilibre genou contre poitrine.

1. Equilibre genou contre poitrine. On se tient debout, le dos droit. On contracte la sangle abdominale et, en équilibre et en gardant la colonne bien droite, on monte en inspirant un genou idéalement jusqu’à la poitrine ou à hauteur de hanche. On regarde devant soi et on expire le genou toujours en haut. 4-6-8 respirations. On peut alterner droite et gauche directement et faire 2 ou 3x chaque côté.

L'Arbre.
L'Arbre.

2. L’Arbre. On se tient debout, les mains jointes en «prière» (Namaste). On monte un genou et on pose le pied sur le mollet. La colonne reste parfaitement alignée, les épaules basses et décontractées, la nuque droite mais détendue. On peut aussi mettre les mains en «prière» au-dessus de la tête et monter le pied contre l’intérieur de la cuisse. On essaie de bien ressentir le sommet du crâne hissé vers le ciel et le contraste de l’enracinement du pied dans la terre. Tenir 2-4-6 respirations de chaque côté.

L'Avion
L'Avion.

3.L’Avion. On se tient debout. On inspire en tendant les bras ouverts de chaque côté à hauteur des épaules puis on expire en plaçant tout le haut du corps face au sol (la jambe arrière est idéalement alignée avec le reste du corps, ou en diagonale). On regarde vers le sol. Le but est d’obtenir une parfaite ligne droite. On étire le corps d’un bout à l’autre en restant «léger», toute la force reposant dans la jambe qui nous porte et qui peut être légèrement fléchie. 1-3-5 respirations de chaque côté.

Equilibre accroupi.
Equilibre accroupi.

4.Equilibre accroupi.
On se tient accroupi sur la pointe des pieds, idéalement joints, sinon légèrement écartés, genoux à hauteur des hanches. La colonne et la nuque sont parfaitement alignées, le menton légèrement rentré vers la poitrine. Les mains sont en «prière». La tête reste droite, le regard vers l’avant. On tient 4-6-8 respirations. Ou plus longtemps en phase méditative.

Texte © Migros Magazine – Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey

Photographe: Laurent de Senarclens