Archives
29 septembre 2014

Que faire en cas de panne?

Panne sèche, problème technique ou crevaison, nul n’est à l’abri de se retrouver un jour sur la piste d’arrêt d’urgence. Voici quelques règles de sécurité à suivre en cas de pépin.

Tête dans le capeau
Avant de chercher à identifier le problème technique, il est indispensable de garantir la sécurité de tous les occupants de la voiture.

Prévention

La meilleure parade contre la panne est de s’assurer de rouler dans un véhicule en bon état et d’avoir suffisamment de carburant. Evitez de vous engager sur l’autoroute si vous êtes sur la réserve et arrêtez-vous à la première station-service si le voyant vient à s’allumer alors que vous êtes déjà engagé. En plus de vous exposer à de graves dangers, une panne sèche est passible d’amende voire de retrait de permis pour conduite d’un véhicule en état défectueux.

Veillez également à ce que vos niveaux de liquide de refroidissement et d’huile soient suffisants, conformément au mode d’emploi de votre véhicule. Vérifiez la pression des pneus régulièrement et, en cas de doute, n’hésitez pas à demander l’aide de votre garagiste entre deux services!

N’oubliez pas de charger votre téléphone avant de prendre la route et gardez un parapluie de couleur vive à portée de main, ça peut toujours être utile, on ne tombe pas toujours en rade un jour de grand beau!

Les premiers gestes

Malgré toutes les précautions prises par les automobilistes et les constructeurs, il arrive parfois que la technologie connaisse des difficultés et qu’une panne soit inévitable.

Dans ce cas, d’autant plus si vous êtes sur l’autoroute, il est primordial d’agir vite et de sécuriser les lieux et les occupants, y compris le conducteur lui-même.

Avant toute chose, enclenchez les feux de panne, et cela dès que le problème apparaît. Rangez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence en essayant de garder la plus grande distance possible entre le flux des voitures et le véhicule en arrêt. S’il n’y a pas de bande d’arrêt d’urgence et qu’il est impossible d’aller plus loin, rangez-vous le plus à droite possible. Coupez le contact et serrez le frein à main.

Le gilet et le triangle

Le gilet de sécurité et le triangle de panne doivent toujours être accessibles et font partie des premiers réflexes à avoir. Avant de sortir du véhicule, enfilez votre gilet. Etre vu peut vous sauver la vie et il est d’autant plus important de porter le gilet de sécurité de nuit ou en cas de mauvaise visibilité.

Si vous n’êtes pas seul à bord du véhicule, demandez à vos passagers de sortir rapidement du côté opposé à celui de la circulation et de se mettre dans un endroit hors de danger, si possible derrière la glissière de sécurité. Si vous êtes accompagné d’enfants ou de personnes à mobilité réduite, il faudra d’abord installer le triangle de panne avant de les aider à se mettre en lieu sûr.

Le triangle doit être déposé à au moins 50 mètres du lieu de panne et 100 mètres sur l’autoroute. En sens inverse du trafic, marchez sur la bande d’arrêt d’urgence, sur le trottoir s’il y en a un ou le plus au bord de la route possible tout en agitant le triangle de panne en faisant des mouvements amples de haut en bas. Cette action permettra de rendre attentifs les autres automobilistes et de les faire ralentir.

Une fois que le triangle est installé et que vos passagers sont en sécurité, appelez les secours.

Demande d’aide

Sur une autoroute: demandez de l’aide en utilisant la borne d’urgence orange la plus proche et attendez le dépannage derrière la glissière de sécurité. En utilisant ces bornes installées tous les 2 km, vous permettez ainsi aux secours de vous localiser avec précision. Toutefois, si vous êtes uniquement en présence d’enfants, restez auprès d’eux, le plus loin possible de la route, et appelez avec votre téléphone portable le service de dépannage au 0800 140 140 ainsi que la police au 117 pour la mettre au courant de la situation et qu’elle puisse réagir en cas de besoin.

Ne traversez jamais la route et ne vous aventurez pas à réparer votre véhicule tout seul, même si vous êtes un expert, car les voies rapides sont hautement dangereuses, on ne le dira jamais assez!

Sur une route normale: essayez de localiser la panne visuellement (courroie, prise déconnectée, câble rongé) et si ce n’est pas réparable ou que vous ne savez pas comment procéder, appelez le secours routier au même numéro: 0800 140 140.

Dans les deux cas, vous devrez donner vos noms et le numéro de plaque du véhicule, la marque, le modèle, sa couleur ainsi que les «symptômes» dont souffre votre auto.

Ne s’arrêter qu’en cas de véritable urgence!

On voit trop souvent des personnes s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence pour téléphoner, répondre à un besoin pressant ou simplement récupérer des affaires dans le coffre. La voie de panne est strictement réservée aux véritables urgences comme un malaise, un accident, un problème technique ou encore un chargement qui menace de se détacher. Dans tous les autres cas, il est interdit de s’arrêter. Bonne route!

© Migros Magazine - Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli

Photographe: Getty Images