Archives
10 octobre 2016

Quel est le plus grand trésor découvert?

Philippe Collombert, professeur d’égyptologie à l’Université de Genève, répond à Gabriel, 10 ans.

Une question de Gabriel, 10 ans.

Philippe Collombert, professeur d’égyptologie à l’Université de Genève.

«Le premier qui vient à l’esprit, et celui qui remue certainement le plus l’imaginaire des gens, c’est le tombeau du pharaon Toutânkhamon. Il a été découvert en Egypte en 1922 par l’archéologue anglais Howard Carter. Cela faisait plusieurs années qu’il le cherchait et il était sur le point d’abandonner quand il a finalement réussi à mettre la main dessus, dans la vallée des Rois, là où les tombeaux des autres pharaons de la même dynastie (c’est-à-dire la succession de dirigeants de la même famille) avaient été découverts. Celui de Toutânkhamon était le seul qui manquait.»

«Il s’agit d’un trésor très important, parce que c’est l’un des seuls tombeaux de roi ou de pharaon qui ait été retrouvé intact, alors qu’il date du XIVe siècle avant Jésus-­Christ. Enfin, presque intact: des indices ont permis de conclure qu’il avait été pillé quelques jours seulement après l’enterrement du pharaon… Heureusement, les pilleurs ont été arrêtés à temps.»

«Il est composé de plusieurs sarcophages, dont l’un est même en or massif! Et conformément à la tradition des anciens Egyptiens, il y a aussi toutes sortes d’objets dont Toutânkhamon aurait pu avoir besoin dans l’au-delà. Ce qui est aussi impressionnant, c’est que Toutânkhamon n’était même pas un pharaon très important. Il est mort à l’âge de 18 ou 19 ans, et son tombeau était déjà somptueux. On se demande alors comment devait être celui de Ramsès II! En plus, on n’est même pas sûr d’avoir retrouvé l’intégralité du tombeau: il est possible qu’il existe encore deux pièces aux portes cachées…»