Archives
12 décembre 2014

C’est déjà qui, celui-là?

Quelques jours parmi les stars au 14ème Festival International du Film de Marrakech.

Jeremy Irons au Festival International du Film de Marrakech
Jeremy Irons était l'un des invités d'honneur du 14ème Festival International du Film de Marrakech. (Photo: Getty Images)

La cérémonie d’ouverture n’a même pas encore commencé qu’une réalité impitoyable me revient déjà en pleine poire: je ne suis pas une journaliste people, loin de là! Moi qui ai rêvé 1000 fois de couvrir un festival de cinéma (Cannes, au hasard…), d’assister, en vrai, à une montée des marches, j’ai oublié un détail crucial: je ne suis pas physionomiste pour un sou, ou en l’occurrence un dirham.

C’est déjà qui celui-là? Je suis sûre que je l’ai déjà vu quelque part… Il est connu, non? Autant de pensées et de questions sans réponses qui envahissent mon pauvre petit esprit frustré. Malheureusement, les organisateurs ont omis d’indiquer sur l’écran géant du Palais des Congrès, où se déroule l’événement, les noms des personnalités qui défilent sur le tapis rouge. Damned!

Pourtant, j’adore le cinéma et, dans une certaine mesure, me considère comme assez avertie en la matière. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai sauté sur l’occasion lorsque la possibilité de partir en voyage de presse à Marrakech s’est offerte à moi. En plus, logeant au Sofitel, lieu de prédilection de certaines stars, je pensais que j’aurais peut-être même le plaisir d’en croiser quelques-unes au petit-déjeuner (ce qui sera le cas: lire plus bas)!

C’était sans compter sur ma capacité défaillante à reconnaître les gens… Citer, de tête, une partie de la filmographie d’un acteur, aucun problème pour moi. L’identifier en live, c’est une autre paire de manches. En plus, j’ai une certaine prédisposition à laisser mon esprit vagabonder loin de la réalité. Je crois même que, la tête dans les nuages, je serais capable de passer à côté de George Clooney sans y prendre garde: c’est dire!

Bref, revenons à cette fameuse montée des marches. Décidément, je ne reconnais personne. Bon, comme il y a beaucoup de membres de la Jet Set internationale (pas mon créneau) ainsi que des acteurs et réalisateurs arabes, c’est peut-être normal: mes connaissances se limitent plutôt au cinéma occidental.

La présidente du jury Isabelle Huppert en compagnie de Mélanie Laurent.
La présidente du jury Isabelle Huppert en compagnie de Mélanie Laurent. (Photo: Getty Images)

Tiens, lui, là, d’ailleurs, son visage m’est familier. Ne serait-ce pas ce comédien français…? Pascal Greggory, me souffle mon voisin. Yes, je le savais! Et voilà les membres du jury: entre autres, Isabelle Huppert, l’acteur anglais Alan Rickman et Mélanie Laurent. Ouf, je ne suis pas (complètement) à côté de la plaque.

Tout à coup, frémissement dans la salle: Jeremy Irons , le comédien britannique qui sera honoré demain, vient de faire son apparition. Lui, je l’identifie. Normal, je suis fan! Et je dois dire que ça me rend toute chose de le voir si proche de moi. Même si je ne suis pas convaincue par sa tenue: une longue veste ressemblant plus à un peignoir ou à une robe de chambre qu’à une redingote. Mais si je ne suis pas une spécialiste people, je suis encore moins une journaliste de mode, et loin de moi l’idée de critiquer le style vestimentaire de mon idole…

L'acteur britannique Jermey Irons reçoit un prix d'honneur des mains de Laeticia Casta.
L'acteur britannique Jermey Irons a reçu un prix d'honneur des mains de Laeticia Casta. (Photo: Anadolu Agency)

Que je recroiserai d’ailleurs plus tard dans la soirée au Sofitel (si, si, c’est là qu’on célèbre l’ouverture du Festival): il passera même à trois mètres de moi! Je le reverrai le lendemain (j’aurai aussi le plaisir de reconnaître Laetitia Casta et Aure Atika: y’a du progrès) et surtout le surlendemain puisque je serai assise dans la même rangée que lui au Palais des Congrès: midinette un jour, midinette toujours, mon cœur battra encore plus la chamade. Enfin, le dernier soir, j’aurai même le privilège et l’honneur d’aller au ciné avec lui! Ben oui: on regardera la même projection dans la même salle en même temps, quoi…

Viggo Mortensen, héros du "Seigneur des Anneaux", tient dans ses mains le prix d'honneur.
Viggo Mortensen, héros du "Seigneur des Anneaux", a également reçu un prix d'honneur des mains de Mélanie Laurent. (Photo: Getty Images)

Mais finalement, celui que j’aurai le plus croisé, ou du moins de plus près, au terme de mes quelques jours à Marrakech, c’est… JoeyStarr! Au restaurant du Sofitel le premier soir (normal, il loge aussi ici), au petit-déjeuner le lendemain matin (mais c’est quoi ce bermuda rose?), à l’entrée du Festival le troisième jour (je le prendrai même en photo, floue, à défaut de choper le beau Viggo Mortensen).

Bon, pas que j’admire particulièrement l’oiseau (Joey, pas Viggo), mais au moins lui, je sais qui il est! Il paraît qu’à la montée des marches j’ai loupé Laura Smet, Laurent Laffite et Christian Louboutin…

JoeyStarr au Palais des Congrès de Marrakech, lors du 14ème Festival International du Film
Photo volée de JoeyStarr au Palais des Congrès de Marrakech.

Texte: © Migros Magazine – Tania Araman

Auteur: Tania Araman