Archives
18 mars 2013

Qui sera le futur champion?

Grâce à Migros, trente jeunes sportifs ont pu bénéficier des conseils de Jörg Abderhalden, sacré trois fois roi de la lutte. Une expérience qui les a beaucoup marqués.

Jörg Abderhalden entraine les enfants
Jörg Abderhalden a distillé plusieurs de ses secrets aux jeunes lutteurs.

Les adeptes de la lutte suisse sont des lève-tôt. Ce samedi à 9 h, trente jeunes lutteurs à la tenue immaculée sont déjà prêts à en découdre dans la sciure. «Echauffez-vous d’abord, lance Jörg Abderhalden. Invité par Migros, le triple roi de la lutte suisse dirige la séance dans les locaux de l’école de Wagen près de Rapperswil-Jona (SG).

Très vite, il se montre particulièrement impressionné: «J’ai rarement vu un groupe dans lequel autant de jeunes maîtrisaient le poirier», affirme-t-il, un compliment qui souligne l’excellent travail accompli par le club de lutte de Rapperswil.

L’échauffement terminé, les enfants enfilent fièrement leur culotte de lutteur. Jörg Abderhalden leur explique maintenant comment battre l’adversaire en lui faisant un Kurz. «La meilleure solution consiste à empoigner sa ceinture et à essayer de le déstabiliser au moyen d’une feinte. Il faut faire semblant de partir à gauche et tirer ensuite à droite.» Autre point important: la tête du lutteur doit toujours regarder en direction de l’endroit où l’adversaire va tomber.

A 7 ans, Tim ne vise rien de moins que le titre suprême.
A 7 ans, Tim ne vise rien de moins que le titre suprême.

Tim, 7 ans, de Schänis (SG), est l’un des plus jeunes du groupe. Il s’entraîne depuis une année et explique, le visage rayonnant: «Jörg m’a montré comment placer ma jambe quand je tente le Kurz.» Et si on lui demande s’il espère à son tour devenir roi de la lutte, il répond sans la moindre hésitation: «Mais bien sûr.»

«J’ai remporté de nombreux combats au sol.»

Alors que les petits observent maintenant une pause pendant que les grands continuent de travailler, Jörg Abderhalden leur dévoile d’autres petits secrets appris tout au long de sa glorieuse carrière. Le roi de la lutte insiste beaucoup sur l’importance du combat à terre où l’on peut placer des prises très simples. «J’ai remporté de nombreux combats au sol, raconte celui qui a été sacré «Suisse de l’année 2007».

La visite de cette légende du sport suisse suscite beaucoup d’enthousiasme auprès des jeunes lutteurs. «Jamais encore un cours n’avait été si rapidement complet», explique Jean-Claude Leuba, membre du club de lutte de Rapperswil, club qui a gagné un entraînement avec Jörg Abderhalden lors d’un tirage au sort organisé par Migros dans le cadre de son programme Génération M.

Après l’entraînement, les jeunes ne cachent pas leur satisfaction. «Notre entraîneur habituel est très bon mais c’est sûr que Jörg peut nous faire part de sa grande expérience», s’exclame Philipp, 14 ans, d’Ermens­wil (SG).

«Ne manquez jamais l’entraînement, car tôt ou tard ça paiera, lance le roi de la lutte en guise de conclusion. Il m’a fallu répéter certaines prises des milliers de fois.» Puis, sur le ton de la confidence: «La lutte m’a permis de vivre de très belles expériences. Aujourd’hui, je suis content de pouvoir les partager.»

A la fin de la journée, chaque jeune reçoit une casquette Migros et la brochure des recettes préférées de Kilian Wenger et Jörg Abderhalden avant de partager un repas avec leur idole. Ils ont vraiment eu raison de se lever tôt.

Auteur: Rolf Zenklusen

Photographe: Samuel Trümpy