Archives
12 décembre 2016

Régime, critiques et likes

Si vous avez décidé de perdre du poids, il faudra avant tout veiller à éduquer votre entourage.

Illustration symbolique de l'inconscient.
La chronique d'Isabelle Kottelat.

Car la manière dont il va réagir pourra vous faire prendre deux kilos ou vous en faire perdre un demi. C’est le résultat surprenant d’une étude canadienne (lien en anglais) qui s’est penchée sur la relation entre prise de poids et attitude familiale.

Des chercheurs de l’Université de Waterloo ont suivi 187 étudiantes invitées à parler de leur poids. Il était, pour toutes, situé dans la moyenne supérieure des recommandations de santé.

Celles qui pouvaient parler librement de leur poids avec leur entourage et trouvaient du réconfort auprès de leurs proches ont vu leur balance rester bien stable

ou même descendre de 500 grammes. Par contre, celles qui essuyaient des critiques ont pris 2 kilos en moyenne au bout des neuf mois qu’a duré l’étude.

La bonne nouvelle, c’est qu’au lieu de se jeter sur le chocolat pour se consoler,

il existe une solution ayant autant d’effet au niveau du réconfort mais sans faire prendre un gramme: les likes sur les réseaux sociaux!

Ce sont des chercheurs de Los Angeles qui l’ont découvert auprès de 32 adolescents âgés de 13 à 18 ans.

Les likes qu’ils recevaient pour les photos d’eux-mêmes ou de leurs camarades sur un réseau similaire à Instagram provoquaient chez eux une activité cérébrale importante, notamment dans la zone du système de récompense.

Texte: © Migros Magazine / Isabelle Kottelat

Auteur: Isabelle Kottelat