Archives
13 janvier 2014

Renault Captur: la tout-terrain des villes

Une chose est sûre: la Renault Captur attire le regard par ses lignes originales.

La Renault Captur.
Robuste et expressive, la nouvelle Renault Captur séduit par ses lignes contemporaines relevées d’une pointe d’agressivité.
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.

Lorsque j’ai découvert la nouvelle Renault Captur sur le parking du garage, j’ai tout d’abord été surprise par son allure. Le véhicule de la semaine arborait une belle couleur orange et était surmonté d’un toit noir aux motifs orange eux aussi. Si la carrosserie était un peu trop criarde à mon goût, j’ai par contre été plus convaincue par ses lignes robustes et résolument modernes. Une chose est sûre, au vu des regards qui s’attardaient sur elle, cette nouvelle Renault ne laisse personne indifférent.

A l’intérieur, surprise encore! La marque française a vraiment joué la carte de l’originalité pour son habitacle et son tableau de bord. Le design, très actuel, mélange les matières mates et brillantes, anthracite ou noires, alors que de petites touches orangées viennent pimenter l’ensemble, cette fois, de manière plus sobre qu’à l’extérieur.

Très joli, l’habitacle n’en est pas moins fonctionnel. Il regorge de rangements plus spacieux les uns que les autres et permet une certaine modularité bienvenue.

J’ai été un peu déçue par le toucher des matières plastiques. A certains endroits, comme pour le tiroir boîte à gants, j’ai eu une impression de légèreté.

Mais Renault a ses raisons. En effet, pour que la Captur soit la plus économique possible, elle a été allégée au maximum, sans pour autant empiéter sur la sécurité. Et le résultat est là!

Pour la motorisation testée de 90 ch, la consommation équivaut à celle d’une petite citadine. Très agréable à conduire, elle ne s’illustre pas par des performances ahurissantes, mais reste relativement dynamique. Autre point, malgré ses allures d’aventurier, ce SUV n’existe pas (encore?) en version 4×4.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le coffre

Le coffre de la Renault Captur.

Demandant quand même un tout petit effort, la banquette arrière coulisse sur 16 cm, ce qui permet de faire varier le volume du coffre de 377 à 455 l. Les dossiers se rabattent selon un rapport de 2/3-1/3 et offrent un volume de chargement de 1235 l.

Le tableau de bord

Le tableau de bord de la Renault Captur.

Frais et original, le tableau de bord, comme l’ensemble de l’intérieur, est relevé par quelques touches de couleur.

Les rangements

Les rangements de la Renault Captur.

La Renault Captur n’offre pas moins de 27 l de rangement dans son habitacle, dont 11 dans une boîte à gants en tiroir, pratique mais un peu dure à coulisser. Les poches à l’arrière des dossiers ont été remplacées par des élastiques colorés. Visuellement réussi, le système s’avère plus pratique pour les gros objets que pour les petits.

Les sièges

L'intérieur de la Renault Captur.

Super confortables à l’avant comme à l’arrière, les sièges sont déhoussables! Un biberon renversé, un animal qui s’oublie, une plante qui se renverse? Ce n’est plus un problème, les housses s’enlèvent facilement grâce à un système de fermeture éclair et passent à la machine, programme 30 °C.

Auteur: Leïla Rölli