Archives
25 novembre 2013

En parfaite sécurité pour aller voir Woodkid avec la Renault Clio IV Grandtour

Le musicien et réalisateur à la créativité débordante était récemment de passage à Lausanne. Une excellente occasion pour notre chroniqueuse de prendre la route.

Renault Clio IV Grandtour
Le toit panoramique: une belle fenêtre sur le ciel s’étend le long du plafond de la nouvelle Clio IV Grandtour. Pratique, un store permet de se protéger du soleil et des regards indiscrets.
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.
Leïla Roelli, chroniqueuse automobile.

Au début du mois, ma copine Jasmine et moi-même nous sommes rendues au concert de Woodkid à Lausanne. La météo était apocalyptique et l’autoroute qui reliait Neuchâtel à notre destination ressemblait à une énorme pataugeoire. Même si la visibilité était médiocre, je me suis sentie en parfaite sécurité dans le nouveau break Renault Clio IV. Grâce à son centre de gravité très bas, en passant à vive allure dans de grandes flaques ou lorsque les rafales de vent s’acharnaient contre nous, le véhicule de la semaine s’est montré impassible.

Le lendemain, le temps était radieux et j’ai décidé de monter à Haute-Nendaz pour retrouver mes amis Delphine et Olivier ainsi que leur nouvelle-née, Elodie. Bien sûr, il s’agissait de féliciter les heureux parents, mais également d’essayer mon véhicule sur ma route de test préférée: Conthey-Sornard.

Des virages en épingle, des passages étroits et une visibilité réduite, même sans verglas, ce chemin demande un minimum de concentration. Autant en mode automatique qu’en manuel séquentiel, j’ai trouvé cette motorisation de 120 chevaux tout à fait satisfaisante et particulièrement réactive. En mode automatique, à la sortie des virages, je retrouvais très facilement ma vitesse de croisière, sans avoir la sensation de ramer.

Agréable aussi par son confort, et ce, pour tous les passagers, je ne lui reprocherais que deux choses. La première, un petit bug au niveau de la connectivité me demandait de débrancher puis rebrancher le câble USB pour que l’ordinateur détecte mon smartphone.

La deuxième, même si cela reste raisonnable, j’ai trouvé cette nouvelle Clio IV Grandtour quelque peu gourmande. Comme elle a un petit réservoir de 45 l, il m’était un peu frustrant de voir la jauge descendre aussi rapidement.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le coffre

Vaste et pratique, le coffre de 443 l s’étend à 1380 l lorsque la banquette est rabattue.
Vaste et pratique, le coffre de 443 l s’étend à 1380 l lorsque la banquette est rabattue.

Vaste et pratique, le coffre de 443 l s’étend à 1380 l lorsque la banquette est rabattue. On pourra, à l’occasion, baisser le dossier du siège passager avant et ainsi charger des objets allant jusqu’à 2 m 48! Les dossiers de la banquette arrière se couchent selon un rapport 1/3: 2/3 et sont assez simples à manipuler.

Le système Media-Nav

L'écran de 7 pouces.
L'écran de 7 pouces.

Un écran 7 pouces permet le contrôle de l’installation audio de 4x20 watts, de la configuration du kit mains libres (Bluetooth), des connexions MP3 (USB et AUX) et du système de navigation.

Le tableau de bord

L’ensemble est charmant et moderne et on apprécie les différents vide-poches, notamment le large bac qui surplombe la boîte à gants. Dommage que le bouton power de l’ordinateur de bord, qui fait aussi volume de la radio, soit situé à droite de la console. Il est difficile d’accès pour le conducteur.

Auteur: Leïla Rölli