Archives
2 septembre 2016

Revenus de Mars, tombés de la Lune

Rien ou presque ne ternit ma fascination pour le génie américain. L'inventivité, le sens de l'entrepreneuriat, la poursuite de l'impossible, sont ici quasi chromosomiques. Cette semaine, c'est à la conquête de Mars que l'actualité nous a rappelés. La Lune, c'est pour les losers.

Portrait de Xavier Filliez
Xavier Filliez

Six jeunes chercheurs reviennent de la Planète rouge. Virtuellement. Ils ont passé 365 jours dans une bulle de 11 mètres de diamètre plantée dans un désert volcanique de l'île de Hawaii dans des conditions martiennes.

Au-delà de l'expérimentation scientifique, où l'on mange des aliments déshydratés, on prend une douche par semaine, on mène des batteries d'expérimentations quotidiennes, et où les e-mails font vingt minutes pour arriver, je me suis interrogé sur le choc du retour à la civilisation après un si long isolement.

Les «marstronautes» ont retrouvé une planète dans un drôle d'état. Où un milliardaire au toupet suspect, xénophobe, misogyne et gargarisant des insultes à longueur de journée, est un candidat sérieux à la Maison Blanche.

S'ils ont parcouru leur fil Twitter, c'est pour découvrir que, ce lundi, #McChicken était le #hashtag du jour parce qu'un jeune homme avait eu l'inspiration magistrale de se soulager sexuellement dans le sandwich-emblème de McDonald et de poster la vidéo sur internet.

Une séance «rattrapage d'actu» leur aura appris que les résidents de Greenville, Caroline du Sud, bouclent leurs enfants à la maison à cause d'un clown menaçant musardant dans les sous-bois. Heureusement, les Martiens de service ont loupé, de peu, les VMA (Video Music Award), donc échappé à la vanité stratosphérique de Kanye West et la vacuité sidérale de Kim Kardashian.

C'était, hélas, pour apprendre peu après que le sport en vogue sur la Planète bleue consiste désormais à attraper Pikachu avec son smartphone quitte à traverser une autoroute à l'heure de pointe.

Je n'étais pas dans le vaisseau spatiale avec ces graines d'explorateurs, mais j'ai une réponse à la question qui sous-tendait l'expérience de ce voyage virtuel vers la Planète rouge:

Quel conseil donneriez-vous aux futurs conquérants de Mars? - Si vous y arrivez un jour, mais putain, restez-y!»

Texte © Migros Magazine – Xavier Filliez

Auteur: Xavier Filliez