Archives
23 juin 2014

Rien à foot!

La revue de presse de la Coupe du Monde, signée Marie-Thérèse Porchet.

Marie-Thérèse Porchet
Marie-Thérèse Porchet, 
née Bertholet.

On l’a constaté dès le match d’ouverture, dans ce Mondial, il n’y a pas que la performance qui compte. On récompense également la création et l’imagination. Par exemple, l’arbitre japonais qui a dirigé Brésil-Croatie s’est vu remettre une carte VISA bien garnie, le dernier 4x4 Kia intérieur cuir, le nouvel écran plat Full HD Sony, 10 paires d’Adidas, 24 caisses de Budweiser, un tour du monde sur Emirates et un Big Mac.

Ils sont malins, à la FIFA, même les pots-de-vin sont sponsorisés, ça leur coûte pas un rond!»

A l’heure où j’écris ces lignes, l’équipe de Suisse vient de gagner son premier match au Brésil. Mais quand vous les lirez, la France nous aura probablement battus. Pour la plus grande joie de nos collègues frontaliers qui d’ici quelques jours ne passeront plus les portes. Si le chauvinisme faisait l’objet d’une retenue sur les salaires, j’en connais qui ne toucheraient pas grand-chose à la fin du mois! Enfin… Avec Shaqiri, Xhaka, Drmicz, on pourra toujours se rattraper au Scrabble! Vous pardonnerez mon pessimisme mais les statistiques sont éloquentes: durant leur premier match, les Suisses ont fait 13 passes à leurs attaquants, les Français 49. Et sans Zahia!

Avant leur match contre l’Equateur, l’équipe de Suisse s’est entraînée à huis clos. Raison officielle: ne rien laisser filtrer sur leur tactique. C’est vrai que plein d’équipes du monde entier rêvent de connaître la tactique de la Nati, la fameuse «attaque rétro-défensive molle»! Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un entraînement à huis clos, allez voir un match du Servette FC au Stade de Genève!

En ce qui concerne les paris et les pronostics, on se souvient de Paul le Poulpe qui avait réalisé un sans-faute au Mondial il y a quatre ans, et qui était devenu le mollusque le plus célèbre de la planète, après Samuel Schmid et Doc Gynéco. Cette année, en Suisse, c’est un cochon d’Inde qui fait office de pronostiqueur officiel. On le lâche sur un mini- terrain de foot, et selon où il fait ses besoins, ça indique le vainqueur du match! Une crotte dans une des moitiés du terrain indique le vainqueur, un caca dans le rond central annonce un match nul. Et si le rongeur dépose une grosse merde dans les tribunes, ça veut dire qu’un dirigeant de la FIFA assistera au match!

© Migros Magazine – Marie-Thérèse Porchet

Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet