Archives
13 juillet 2015

L’élégante usine à parfum

Orientale, odorante et envoûtante, la rose de Damas est un peu la mère de tous les rosiers modernes. Une raison suffisante pour lui réserver une place au jardin!

Rose de Damas.

Des corolles qui font penser à d’affolants froufrous blancs, rouges ou roses. Le rosier de Damas, ou Rosa x damascena, est en fait l’ancêtre d’une multitude de rosiers. Originaire de Syrie, cette rose ancienne, née d’un croisement de Rosa gallica et Rosa moschata, a un parfum tellement capiteux qu’elle ne cesse de faire tourner les têtes depuis l’Antiquité.

Les Romains cultivaient déjà une variété blanche et s’en servaient pour parfumer leurs thermes. Mais c’est le chevalier Robert de Brie qui aurait ramené cette envoûtante fleur de Perse, à son retour de croisade, au XIIIe siècle.

Aujourd’hui, cette incroyable plante, qui résiste au froid et à la sécheresse, est toujours cultivée pour son essence et affole les flacons des plus grands parfumeurs. Mais pour fabriquer cet or liquide, que de patience et de savoir-faire! La cueillette doit se faire à la main, tôt le matin, avant que la rosée ne se soit évaporée afin d’obtenir une plus grande quantité d’huile. Les pétales sont ensuite plongés dans l’eau, que l’on chauffe à 100 °C et, par un procédé de distillation, on obtient différents extraits de rose. Pour un kilo d’huile essentielle, il faut trois à cinq tonnes de roses, soit 200 millions de pétales! C’est pourquoi on la cultive dans des vallées entières en Bulgarie, en Turquie et au Maroc, où la belle est fêtée en grande pompe chaque année au mois de mai.

Détails de a rose de Damas.


Le rosier de Damas est remontant, cela signifie qu’il peut fleurir plusieurs fois par année. Semi-doubles, ses fleurs comptent une trentaine de pétales très odorants.

Feuilles du rosier de Damas.


Très épineux, le rosier de Damas a aussi des feuilles plus allongées que les autres. Quand un rosier n’a pas d’épines, on dit qu’il est inerme.

Pétales de roses de Damas.

Ses pétales sont utilisés en phytothérapie pour soigner l’acné. Tonique et astringente, l’eau de rose permet de raffermir les peaux fatiguées, d’atténuer les rides et d’apaiser les dermatoses.

Flacon d'eau de rose.

Dans la cuisine orientale, l’eau de rose vient parfumer les pâtisseries, cornes de gazelle, loukoums ainsi que les boissons.

Texte © Migros Magazine – Patricia Brambilla et Jean-Luc Pasquier

Auteur: Patricia Brambilla, Jean-Luc Pasquier

Photographe: Bunterhund (illustration)