Archives
19 octobre 2015

Sauvage comme un brochet

Agressif, fort et indomptable, ce poisson est un authentique prédateur et son apparence reflète sa personnalité. Parfois même, il dévore ses semblables.

Le brochet s’épanouit dans son milieu naturel, car son agressivité rend tout élevage difficile.
Le brochet s’épanouit dans son milieu naturel, car son agressivité rend tout élevage difficile.

Le brochet a un petit air vicieux. Et pour de nombreux petits poissons, canetons et grenouilles, c’est même un véritable fléau. Mais cela n’est pas de sa faute: il ne fait que son travail! Le brochet est un authentique prédateur, qui chasse les autres animaux pour survivre. Il a même un réflexe qui l’oblige à mordre tout ce qui bouge. Mais lui aussi constitue un repas fort apprécié, notamment par l’homme. Malheureusement, son agressivité est telle qu’elle rend tout élevage très difficile.

Ce chasseur vif doit donc être pêché dans la nature, où il peut atteindre des dimensions records:

le plus grand brochet pêché en Suisse mesurait 137 cm de long et pesait 22 kg!

A partir de la fin de l’automne, les mâles prennent leurs quartiers près des berges. Au printemps, ils se battent pour obtenir les faveurs des femelles. Afin de ne pas dévorer l’un des mâles par erreur, celles-ci jeûnent pendant la période d’accouplement. Et pourtant, ce genre d’incident n’est pas rare!

Auteur: Andrea Fischer Schulthess

Illustrations: Bunterhund,