Archives
20 avril 2015

Savoir-faire: le gel-douche

Bernhard Irrgang, directeur de la recherche cosmétique à Mibelle, nous explique quel est le secret d’un bon gel douche.

Bernhard Irrgang
Pour Bernhard Irrgang, l’élaboration d’un nouveau gel douche ne relève en rien du hasard.

Bernhard Irrgang, la plupart des clients qui utilisent un gel douche n’en connaissent pas la composition. Pouvez-vous les renseigner?

Les gels douche contiennent des agents moussants appelés tensioactifs, auxquels s’ajoutent entre autres des composés nourrissants, des stabilisateurs, des colorants, des conservateurs, des substances actives spécifiques et des parfums. Ces derniers sont eux aussi des mélanges complexes constitués d’une multitude d’éléments. La fabrication d’un gel douche n’est donc pas si simple.

Avec tous ces composants, comment pouvez-vous être sûr que le produit sera bien supporté par la peau?

Au cours de la phase de développement, des instituts indépendants testent sur des volontaires l’effet du gel sur la peau et les cheveux. Ces opérations sont supervisées par des dermatologues. Il s’agit notamment d’évaluer le degré de tolérance, mais aussi l’hydratation ou la rugosité de l’épiderme après la douche. Je tiens à préciser que nous n’avons jamais effectué d’essais sur des animaux, une pratique interdite dans le domaine cosmétique.

Combien de temps peut-on conserver un gel douche?

Environ deux ans et demi. Cela fait partie des aspects testés: nous soumettons le produit à des températures basses puis élevées afin de vérifier que la préparation de base reste stable et que la texture et le parfum ne s’altèrent pas.

Où puisez-vous l’inspiration pour concevoir de nouvelles fragrances?

Nous collaborons avec des parfumeurs et des chercheurs en tendances, notamment l’Institut Gottlieb Duttweiler, mais nous développons aussi nos propres idées. Aujourd’hui, les gels douche ne peuvent plus se contenter de sentir bon, ils doivent offrir un univers à part entière. Ils suivent parfois le rythme des saisons: en hiver, nous lançons par exemple des variantes sucrées, qui évoquent les épices de Noël, tandis qu’en été, nous privilégions l’arôme rafraîchissant des fleurs exotiques.

La production de gels douche est-elle respectueuse de l’environnement?

La durabilité étant très importante à nos yeux, nous utilisons des composants biodégradables. Par ailleurs, les substances sont mélangées à froid, ce qui permet d’économiser de l’énergie. Les flacons vides en polyéthylène peuvent ensuite être jetés dans les murs de recyclage des magasins Migros. En plus d’être doux pour la peau et les cheveux, nos articles sont donc exemplaires du point de vue écologique.

Auteur: Michael West

Photographe: Paolo Dutto