Archives
26 septembre 2016

Séparer le blanc du jaune comme un phycisien

Séparer le blanc du jaune n'est pas toujours une mince affaire...Sauf si on un utilise un truc de physicien.

Anna est étonnée de la réussite de l'expérience!

1 Pour cette émission de «Top Chef»... euh pardon! pour cette nouvelle expérience scientifique, Anna a besoin d’un œuf cru, d’un récipient et d’une petite bouteille en PET.

2 Avec la maestria d’une pro de la cuisine, elle tape d’un coup sec l’œuf sur le bord en verre, puis écarte la coquille pour faire tomber le blanc et le jaune dans le récipient.

3 Ouf, le jaune n’est pas cassé. Sinon, il aurait fallu tout recommencer. Anna saisit la bouteille et la presse fort. Ensuite, elle approche le goulot du jaune d’œuf, jusqu’à ce qu’il le frôle.

4 Quelques gouttes de sueur perlent sur le front d’Anna, tant elle est concentrée. Voilà, il ne reste plus qu’à relâcher la pression exercée sur la bouteille pour que le jaune d’œuf soit aspiré.

Le phénomène

Quand Anna appuie sur la bouteille, elle expulse une partie de l’air qui était contenu à l’intérieur de cette dernière. Quand elle la relâche, celle-ci se «regonfle» pour reprendre sa forme d’origine et son volume initial aussi. Pourquoi alors aspire-t-elle le jaune d’œuf? Tout simplement parce qu’il se trouve à l’entrée du goulot et prend donc la place de l’air qui n’est plus là. En fait, c’est un truc plus ludique que scientifique de séparer le jaune du blanc. Et, en plus, ça marche à tous les coups.

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond