Archives
22 août 2016

Séparer le poivre du sel

«Et ceci à l’aide d’un ballon? Les savants aiment pimenter leurs expériences!»

Justine tient un ballon au-dessus d'un tas de sel et poivre
Justine souffle dans le ballon
Pour cette expérience, il faut du souffle!

Justine est dans les starting-blocks, elle n’attend plus que notre feu vert pour démarrer cette expérience qui nécessite un minimum de matériel (assiette, sel, poivre et ballon) pour un maximum d’intensité.

Justine mêle les grains de sel et de poivre dans l’assiette
Bien mêler les grains de sel et de poivre dans l’assiette.

Après avoir gonflé le ballon, notre apprentie savante doit mêler les grains de sel et de poivre dans l’assiette, de manière à ce que leur avenir soit intimement lié. Encore quelques tours de moulin et ça sera parfait.

Justine tient le ballon au-dessus de l'assiette.
Cela va-t-il marcher?

Ici, on retrouve le ballon qui jouera un rôle important dans cette expérience. Justine le frotte énergiquement sur son joli pull rayé. Si ça ne suffit pas, elle peut encore se frictionner les cheveux avec...

Notre savante est prête à relever le défi du jour, à savoir extraire de l’assiette uniquement les grains de poivre. Sûre de son coup, elle place le ballon au-dessus de l’assiette et voilà que les grains de poivre… s’envolent!

Le phénomène

La matière se compose de protons et d’électrons. Les premiers sont chargés positivement et les seconds négativement. Quand Justine frotte le ballon sur son pull, elle arrache des électrons au tissu et charge ainsi négativement le ballon.

En approchant ensuite le ballon du mélange sel-poivre, celui-ci attire les charges positives des grains. Et comme les grains de poivre sont plus légers que les grains de sel, ils semblent littéralement s’envoler pour se «coller» au ballon.

C’est le pouvoir de la force électrostatique!

Texte:© Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Rod