Archives
23 avril 2012

Silence, on coule!

Marie-Thérèse Porchet se plonge dans une profonde réflexion...

Marie-Thérèse Porchet, 
née Bertholet
Marie-Thérèse Porchet, 
née Bertholet

J’ai été extrêmement choquée par les innombrables commémorations auxquelles nous avons eu droit pour le centenaire du naufrage du Titanic. Choquée en particulier par le Costa Concordia qui a cru bon de célébrer l’événement avec trois mois d’avance le long des côtes italiennes et par le Costa Allegra qui a remis ça six semaines plus tard dans l’océan Indien! C’est quand même terrible pour Costa: deux catastrophes en moins d’un mois! Et encore, c’est sans compter le Costa Sarkozia (au deuxième tour), le Costa Madonna (son nouvel album ne décolle pas), le Costa Loana (en perdition), le Costa Brélaz (malgré sa bouée de sauvetage permanente) ou plus près de nous le Costa Xamaxia et le Costa Servetta. Même Costa Laetitia, son rimmel a coulé! Tout ce que touche la compagnie Costa finit par faire naufrage. A croire qu’ils ont racheté le PLR!

Il paraît que la libido des femmes est elle aussi en plein naufrage. Du coup un laboratoire américain a lancé un nouveau produit révolutionnaire pour augmenter l’appétit sexuel féminin, une espèce de pastille autocollante bourrée de phéromones qui agissent directement sur le cerveau. On la fixe sur son poignet et on respire profondément pour réveiller le désir. Après le patch pour arrêter la cigarette, voici le patch pour se remettre à la pipe! Evidemment, j’ai tout de suite essayé. Sauf que je me suis trompée. Au lieu de le fixer sur mon poignet, je me le suis collé sur la cheville. Et quand je me suis mise à le respirer, au lieu de réveiller mon désir, ça a surtout réveillé mon lumbago! Non franchement, le Viagra pour les femmes, je n’y crois pas une seconde. Les phéromones, ça excite les chats, pas les chattes! Et puis, commercialement, chez nous, c’est voué à l’échec, parce que si réellement ce produit agit d’abord sur le cerveau, ça ne marchera jamais en Suisse allemande!

Un dernier mot sur les suites de l’entartage de Micheline Calmy-Rey il y a quelques semaines. Tous ont relevé le fair-play de notre ex-présidente qui avait renoncé à poursuivre l’auteur des faits. Hélas, la tarte a porté plainte!

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet