Archives
21 janvier 2014

Six mois pour maigrir

Série: depuis le début du mois de janvier, Heidi Bacchilega, rédactrice à «Migros Magazine», poursuit un objectif précis: elle veut pouvoir revêtir une nouvelle fois la robe de mariée qu’elle a portée en 1994. Vos suggestions pour une perte de poids efficace sont les bienvenues. Utilisez pour cela la fenêtre «commentaire» figurant au bas de cette page.

Heidi Bacchilega
Heidi Bacchilega retrouvera-t-elle sa taille de jeune mariée?

VOLET 1

Heidi et Giovanni Bacchilega se sont mariés en 1994. Vingt ans plus tard… Si l'amour est toujours là, les vêtements, eux, ne conviennent plus du tout (photo ci-dessous à droite). «C’est ma dernière chance! Si je ne perds pas du poids cette fois, je n'y arriverai plus jamais!»

Heidi et Giovanni Bacchilega le jour de leur mariage en 1994.
Heidi et Giovanni Bacchilega le jour de leur mariage en 1994. (photo LDD)
Vingt ans plus tard, Heidi Bacchilega ne rentre plus dans sa robe de mariée.
Vingt ans plus tard, Heidi Bacchilega ne rentre plus dans sa robe de mariée. (photo LDD)

Quoi, c’était toi? Heidi Bacchilega, 46 ans, est chaque fois mal à l’aise quand des amis commentent sa photo de mariage. A l’époque, Heidi Bacchilega, âgée de 26 ans, pose en robe couverte de paillettes à côté de «son» Giovanni, originaire d’Emilie-Romagne, en Italie. Bien qu’elle n’ait jamais été filiforme avec son 1 m 78 et sa taille 42, toutes les toilettes convenaient à Heidi.

C’était il y a vingt ans. En ce temps-là, la jeune épouse s’était juré de ne jamais ressembler à une mamma italienne, cuisinant généreusement et finissant sa vie très enveloppée.

En quelque sorte, sa robe de mariée devait servir de valeur étalon et Heidi Bacchilega s'est promis de pouvoir y entrer chaque année. Un exercice qu'elle a réussi sans problème pendant dix ans. Puis sont arrivés les deux enfants, les repas de midi préparés dans les règles de l’art ainsi que le surcroît de travail… La taille des habits a progressivement augmenté et la robe de mariée est devenue trop étroite. Heidi Bacchilega porte aujourd’hui des vêtements de taille 46.

Objectif: perdre 20 kilos

Le rêve en blanc s'est transformé en cauchemar. Les paillettes ont disparu au fond d’une armoire. Jusqu’au jour où le rédacteur en chef de Migros Magazine lui a demandé si elle ne serait pas intéressée par une chronique «santé, bien-être». Elle, précisément, la rédactrice spécialisée dans les questions d'alimentation? Elle qui parle à longueur de journée des arts de la table? Elle qui ne cesse de tester des recettes? Pourtant, elle n'a guère hésité. Elle avait déjà essayé plusieurs régimes. Sans succès. Ceux des stars hollywoodiennes ou ceux à base de pommes, pas davantage que les menus en poudre, n’avaient donné des résultats convaincants. Un très large public observe pourtant maintenant Heidi Bacchilega (ainsi que le contenu de ses assiettes) puisque le défi qu’elle s’est lancé consiste à perdre 20 kilos. L’échec ne lui est pas permis.

Andreas Tasci, personal trainer, va soutenir Heidi Bacchilega dans sa démarche.
Andreas Tasci, personal trainer, va soutenir Heidi Bacchilega dans sa démarche.

Deux fois par semaine, Andreas Tasci, l’entraîneur personnel de Heidi Bacchilega au Fitnessparc , va pousser son rythme cardiaque, faire chauffer ses muscles et planifier minutieusement ses repas.

Pendant six mois, la rédactrice informera régulièrement les lectrices et lecteurs de «Migros Magazine» de ses progrès et de ses revers.

Enjeu de ce tour de force: la robe de mariée, qui doit de nouveau pouvoir être portée. Heidi Bacchilega fête cette année ses vingt ans de mariage. Si des photos de cette cérémonie circulent à nouveau à cette occasion, plus personne ne doit demander qui est la personne, là, à côté du marié…

Auteur: Isabella Fischer

Photographe: René Ruis