Archives
24 septembre 2012

Skoda Superb la bien nommée

Véritable coup de cœur pour la série spéciale en hommage aux fondateurs de la marque.

Skoda Superb vue de trois quart en studio
Skoda Superb

Merveilleuse, splendide, puissante, fiable, confortable, réactive, sûre, la Skoda Superb Combi est de tous les superlatifs. Je ne vous cache pas avoir toujours eu un petit faible pour la marque Skoda, mais avec cette édition spéciale «Laurin & Klement» qui propulse la Superb dans les hautes sphères jusqu’alors réservées à des marques plus onéreuses, je parlerais plutôt d’un grand coup de cœur.

Et ce ne sont ni Mélanie ni Charlotte qui me contrediront. Toutes trois embarquées à bord du «carrosse de la semaine», c’est en direction de Genève que nous nous sommes dirigées afin de nous rendre dans notre restaurant préféré.

L’habitacle de la Superb est si spacieux que lorsque Charlotte, assise à l’avant, se retournait pour tendre une bouteille d’eau à Mélanie, celle-ci devait se pencher en avant et se mettre au bout de l’assise pour la saisir. Emerveillées par les finitions de cette édition, comme trois pies, nous nous sommes arrêtées sur chaque détail. Les cuirs veloutés, les options de confort comme les sièges chauffants ou le pare-soleil électrique qui recouvre l’énorme toit panoramique ou encore les estampillages discrets rendant hommage à deux des fondateurs de la marque tchèque, Vaclav Laurin et Vaclav Klement, rien ne nous a échappé.

Mais la Superb ne brille pas uniquement par son apparence, ses performances sont redoutables. Tant et si bien que nous l’avions joyeusement surnommée «l’avion de chasse». Accélérant du 0 à 100 en seulement 8,9 secondes, la Superb Combi s’avère être aussi efficace que sûre. Son excellente tenue de route et son comportement n’ont fait qu’attiser mon enthousiasme et celui de mes passagères.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?


Le tableau de bord (Photo:LDD)
Le tableau de bord (Photo:LDD)

Le tableau de bord
Le plaisir des yeux est associé à la fonctionnalité. En étant tatillon, on reprochera le choix du revêtement plastique qui, bien qu’il soit de très bonne facture, jure un peu avec les cuirs et les chromes fort bien finis.

L’habitacle (Photo:LDD)
L’habitacle (Photo:LDD)

L’habitacle
En plus de regorger de petits rangements (range parapluie, lunettes, porte-gobelets, etc.), l’habitacle est un véritable salon dont le confort extrême fait regretter que les trajets ne soient pas plus longs. Le petit plus? L’éclairage au sol sous la porte qui illumine la zone autour du seuil d’accès!

Le look Laurin & Klement (Photo:LDD)
Le look Laurin & Klement (Photo:LDD)

Le look Laurin & Klement
Les finitions de cette édition haut de gamme sont remarquables. Les jantes Sirius 18 pouces, la calandre et les plaques chromées placées à différents endroits subliment ce beau break aux lignes élégantes.

Le toit panoramique (Photo:LDD)
Le toit panoramique (Photo:LDD)

Le toit panoramique
Gigantesque, il s’étend sur toute la longueur du véhicule. Electrique, sa partie avant est inclinable et coulisse vers l’arrière. La vitre teintée filtre la chaleur et baigne l’habitacle d’une lumière douce et agréable.

Le coffre, une fois les sièges rabattus (Photo:LDD)
Le coffre, une fois les sièges rabattus (Photo:LDD)

Le coffre
Sièges rabattus, le coffre offre un volume de 1865 litres. La zone de chargement, totalement plane, s’étend sur près d’1 m 92, se pare de barre et de ­crochets d’arrimage et cache une lampe de poche à LED amovible. Pratique et fonctionnel, le hayon s’ouvre sur simple pression de la commande présente sur la clé et se referme tout aussi facilement grâce à un bouton situé sur la tranche de la porte.

Auteur: Leïla Rölli