Archives
29 septembre 2014

Sourire à la vie

Le Prix Adele Duttweiler 2014 a été remis fin septembre à Just for Smiles, une fondation qui redonne de la joie de vivre à des jeunes en situation de polyhandicap.

Prix Adele Duttweiler 2014
Max Alter, président de la Fondation Prix Adele Duttweiler et directeur de Migros Valais, Terence Wilsher, chef de projet à Just for Smiles, et Marc Schaefer, directeur de Migros Vaud, entourent Quentin Broye, heureux de recevoir la récompense.

L’homme au centre. Inscrite en grandes lettres à l’entrée de l’Institut Gottlieb Duttweiler de Rüschlikon (ZH), la pensée qui a marqué l’ensemble de l’œuvre du fondateur Migros résume également à merveille la cérémonie de remise du 36e Prix Adele Duttweiler, qui s’est tenue le 24 septembre 2014 sur les bords du lac de Zurich. En effet, Just for Smiles, la fondation récipiendaire, place l’individu au cœur de ses activités en offrant à des personnes en situation de polyhandicap ou à très faible mobilité de vivre des moments riches en émotions lors de croisières en catamaran, de randonnées ou de journées à ski.

«Les hommes naissent égaux, mais dès le lendemain, ils ne le sont plus», a déclaré Terence Wilsher, chef de projet à Just for Smiles, en faisant allusion aux 100 000 personnes ainsi défavorisées par la vie. Puis Piermarco Zen-Ruffinen, professeur honoraire de droit de l’Université de Neuchâtel et auteur de la laudatio, de poursuivre: «La solidarité et l’engagement social dont font preuve les hommes et les femmes de Just for Smiles peuvent réduire quelque peu ces inégalités.»

100 000 francs pour pérenniser les activités

Remise par Max Alter, président de la Fondation Prix Adele Duttweiler et directeur de Migros Valais, sur proposition de Marc Schaefer, directeur de Migros Vaud, la récompense dotée de 100 000 francs permettra de pérenniser les activités de Just for Smiles. «Grâce à ce don, l’an prochain, quatre cents jeunes supplémentaires pourront bénéficier de nos activités. C’est autant de sourires rayonnants qui vont se dessiner sur les visages de ces enfants.»

La soirée se terminant en musique avec Michel et Sophie Tirabosco, respectivement à la flûte de Pan et à la guitare, chacun pouvait voir la joie incommensurable de Quentin Broye, 17 ans, très fier d’avoir reçu le prix pour le compte de Just for Smiles. Ce soir-là, l’amour de la vie et de l’homme était bel et bien dans le cœur de tous.