Archives
2 avril 2012

Sous le signe des élections

A l’occasion de la 170e assemblée des délégués, les représentants des dix coopératives régionales ont élu les membres l’administration Migros ainsi que son nouveau président, Andrea Broggini.

Claude Hauser et Andrea Broggini
Claude Hauser, président actuel de l’administration Migros (à droite), félicite 
Andrea Broggini, qui lui 
succédera ce 1er juillet.

Le nouveau président de Migros s’appelle Andrea Broggini. Les délégués n’étaient pas les seuls à attendre la communication du résultat définitif de cette élection. Partout en Suisse, plus de deux millions de coopératrices et de coopérateurs étaient aussi concernés. De fait, tous les quatre ans, les 111 délégués des dix coopératives régionales Migros élisent ou confirment dans leurs fonctions les membres de l’administration de la Fédération des coopératives Migros (FCM). L’organisation de Migros correspond peu ou prou à celle de la Confédération helvétique. L’assemblée des délégués en constitue l’organe suprême – en quelque sorte le «parlement» de Migros – et les coopératives régionales s’apparentent aux cantons.

Le nouveau président est Tessinois

Le dernier président de Migros, Claude Hauser, 69 ans, a été choisi par les délégués en l’an 2000. Comme celui-ci quitte son poste pour question d’âge, une procédure a été ouverte pour lui trouver un successeur. Pour la première fois, les opérations ont été menées selon le nouveau règlement des élections, qui prévoit un scrutin en plusieurs étapes. Seules étaient prises en compte les candidatures déposées jusqu’à fin 2011.

Parmi les cinq personnes en lice, c’est finalement l’avocat d’affaires Andrea Broggini, 55 ans, qui a été élu au quatrième tour. Bien que n’ayant pas accompli sa carrière au sein de Migros, le Tessinois connaît très bien l’entreprise puisqu’il est membre de l’administration de la FCM depuis huit ans et en dirige le comité d’audit.

Les délégués ne se sont pas contentés d’élire un nouveau président. Ils ont également confirmé dans leurs fonctions les membres s’étant mis à disposition pour un nouveau mandat (lire encadré).

En raison de l’élection d’Andrea Broggini au poste de président et du retrait pour raison d’âge de l’avocate genevoise Salomé Paravicini, deux sièges externes étaient à repourvoir au sein de l’administration. Le choix des délégués s’est porté sur l’économiste et directeur de la fondation Ethos Dominique Biedermann, 54 ans, ainsi que sur Hans A. Wüthrich, 55 ans, professeur de management international à l’Université de la Bundeswehr, à Munich.

Pour sa part, Ruth Rauschenbach a été élue au sein de l’administration en qualité de représentante des collaborateurs Migros. Les nouveaux membres de l’administration prendront leurs fonctions le 1er juillet prochain.

Ursula Nold, présidente de  l’assemblée des délégués, a été brillamment réélue.
Ursula Nold, présidente de l’assemblée des délégués, a été brillamment réélue.

Quant à Ursula Nold, qui préside l’assemblée des délégués avec beaucoup de doigté depuis quatre ans, elle a été confirmée dans ses fonctions à la quasi-unanimité. Il en est allé de même pour Herbert Bolliger, représentant de la Direction générale de Migros.

Enfin, de manière unanime, les délégués ont en dernier ressort approuvé le rapport annuel et les comptes de l’année écoulée présentés par l’administration ainsi que la proposition de répartition du bénéfice.

Auteur: Daniel Sidler

Photographe: Severin Novacki