Archives
1 décembre 2014

Sur la bonne voie

Le centre de distribution de Neuendorf (MVN) qui fête ses 40 ans en 2014 est le plus grand pôle logistique de Suisse. Petit survol de son organisation et du mode de livraison privilégié par Migros.

Logistique
Le volume des bâtiments du MVN équivaut à celui de 4000 maisons individuelles.

De la pizza surgelée à l’écran plat, une grande partie des produits Migros transitent par le centre de distribution de Neuendorf (site en allemand) avant d’être acheminés dans les magasins. Petit résumé en chiffres du plus grand pôle losgistique de Suisse.

Lorsque l’un des cinq cent septante magasins disséminés à travers le pays a besoin de glaces ou de bâtonnets de poisson par exemple, il s’adresse au centre de distribution via la centrale de la coopérative de sa région. A Neuendorf, les collaborateurs regroupent alors les différentes commandes avant d’organiser les livraison par rail et par route.

Migros met un point d’honneur à garantir un transport des marchandises aussi respectueux de l’environnement que possible. Dans cette optique, elle utilise des véhicules conformes aux normes les plus strictes en matière d’émissions. Mais surtout, le détaillant privilégie autant que faire se peut le train, mode de transport écologique par excellence.

Principale cliente de CFF Cargo depuis des années, l’enseigne a encore accru son recours au ferroviaire au premier semestre 2014: la somme des distances couvertes totale par le train s’élève à 5,6 millions de kilomètres, soit une hausse de 2%.

Cette progression s’inscrit dans une politique volontariste de Migros, toujours à la recherche de nouvelles solutions pour faire passer les flux de marchandises de la route au rail.

Par exemple, le distributeur a revu il y a peu son mode d’acheminement des produits surgelés vers la coopérative Migros Suisse orientale. Depuis près de deux ans, ceux-ci sont transportés de Neuendorf à Gossau par chemin de fer. Ensuite seulement, des camions interviennent pour livrer directement chaque magasin comme le montrent les pages suivantes.

Chargement des containers.
Chargement des containers.

Chargement des containers. Une centaine de magasins de Migros Suisse orientale doit être livrée avec des surgelés. La veille de la livraison, des employés du MVN chargent les denrées dans huit containers qui prendront place sur quatre wagons.

Transport par rail.
Transport par rail.

Transport par rail. Grâce à une liaison avec le réseau ferré suisse, une locomotive de triage vient, à 4 h 30, chercher les quatre wagons dans le MVN. A 5 h, ces derniers sont accrochés à Oberbuchsiten (SO) au convoi (photo).

A travers le pays.
A travers le pays.

A travers le pays. Employé de CFF Cargo, Roland Niggli conduit la motrice à vive allure (jusqu’à 120 km/h) en direction de la Suisse orientale. A 8 h 36, le train de marchandises entre en gare de Gossau (SG).

Déchargement.
Déchargement.

Déchargement. Grâce à une grue spécialement équipée, les quatre containers sont transposés sur autant de camions avec remorque de Migros Suisse orientale.

Thomas Hofstetter
Thomas Hofstetter

Sur la route. La livraison des magasins Migros débute à 9 h 15. Thomas Hofstetter, comme tous les autres chauffeurs Migros, a suivi une formation pour adopter une conduite peu gourmande en carburant.

Sirnach (TG)
Sirnach (TG)

Livraison. Avant midi, la centaine de magasins est livrée en produits surgelés, comme ici à Sirnach (TG) où le chauffeur décharge lui-même la marchandise.

Logistique intelligente.
Logistique intelligente.

Logistique intelligente. Le lendemain, afin d’éviter un transport à vide, le chauffeur ira chercher des surgelés élaborés par Bischofszell, une société de la M-Industrie située dans la région. Par route et par rail, les denrées seront ensuite acheminées au MVN.

Auteur: Michael West, Christoph Petermann

Photographe: Basile Bornand