Archives
8 juin 2015

Taillée pour les longs périples

Confortable, spacieuse et économique, la nouvelle Skoda Fabia Combi est une vraie bénédiction lorsqu’on roule longtemps.

La nouvelle Skoda Fabia Combi
La nouvelle Skoda Fabia Combi est un break parfaitement équilibré aux dimensions raisonnables qui se prêtent aussi bien à la ville qu’aux grands voyages.

Pour Pentecôte, une amie et moi avons décidé de nous rendre en Auvergne pour faire de la randonnée pédestre. Partant de Lausanne vendredi en fin de journée, nous avons été forcées de constater que nous n’étions pas les seules à passer le week-end en France. L’autoroute Lausanne-Genève étant bloquée, nous avons préféré passer par Vallorbe et les petites routes de campagne, quitte à rajouter deux heures de trajet sur le planning.


Fort heureusement, la voiture de la semaine était parfaitement adaptée aux longs périples. La nouvelle Skoda Fabia Combi est non seulement confortable et généreuse en place, mais elle est aussi très économique. Qui plus est, la version testée était équipée d’une boîte automatique sept rapports, une vraie bénédiction lorsqu’on roule longtemps et qu’on est confronté aux embouteillages, d’autant plus lorsqu’on a la possibilité d’enclencher le régulateur de vitesse. Bloqué sur 130 km/h, je n’avais plus qu’à m’occuper du volant sur les longueurs interminables qui caractérisent les autoroutes françaises.

Un long voyage sans fatigue

Les réactions de la Fabia sont souples, ses accélérations efficaces et son comportement particulièrement stable. La boîte auto­matique m’a semblé particulièrement bien calibrée. Parfois, lorsque je conduis une voiture automatique, je préfère choisir moi-même les rapports pour obtenir plus de dynamisme. Ici ce n’était pas le cas, le choix du véhicule me seyait à merveille!

Sept heures de route et quelques pauses plus tard, nous sommes enfin arrivées dans le charmant village de Murat dans lequel la Fabia Combi se maniait avec aisance, malgré l’étroitesse de certaines ruelles. Bizarrement je n’étais pas fatiguée par ce long voyage et n’avais aucunement mal au dos. Ainsi, ce fut un réel plaisir de reprendre le volant dès le lendemain matin pour nous amener au pied des volcans que nous étions venues gravir.

Et dans la vraie vie, elle est comment, cette voiture?

Le look

Jolie mais discrète, la robe de la nouvelle Skoda Fabia Combi est bien plus complexe qu’il n’y paraît et ce n’est qu’en y attardant son regard qu’on en découvre les subtilités. Ses lignes marquées créent des jeux d’ombre et de lumière en révélant la géométrie épurée d’un prisme. Parfait équilibre entre citadine et break, la nouvelle Fabia joue la carte de la sobriété.

Le tableau de bord

Assez classique, le tableau de bord est fonctionnel et bien agencé, dominé par une esthétique horizontale marquée. Il intègre toute la technologie actuelle. On retrouve facilement ses repères sans se perdre parmi les nombreuses commandes. Les matériaux sont de bonne qualité et les finitions soignées. Selon les options choisies, il est possible de jouer avec les matières pour égayer la console qui malgré tout reste très sage, voire un peu «tristounette»

Le coffre

La Fabia Combi est un break aux dimensions réduites, mais propose tout de même un espace de chargement de 530 l en configuration cinq places. Banquette rabattue, il atteint les1395 l de volume. Le petit plus? Les bacs latéraux, pratiques pour y caser chaussures, petites plantes ou bouteilles et éviter qu’elles ne se trimballent dans le coffre pendant le trajet.

Les rangements

L’intérieur de la Fabia regorge de petits rangements astucieux. Parmi tant d’autres: porte-bouteilles dans les quatre portières (0,5 l à l’arrière et 1,5 l à l’avant), support amovible pour smartphones, encoche pour tickets de parking ou péage, poubelle amovible ou encore bac dissimulé dans l'accoudoir, idéal pour y ranger ses clés et sa petite monnaie, pour qu’elles soient accessibles tout en étant dissimulées.

L’habitacle

Spacieux et lumineux, l’habitacle se prête aussi bien aux voyages en famille ou entre amis qu’aux trajets quotidiens. Sans trop en faire, les assises sont confortables et le maintien agréable. A l’arrière comme à l’avant, chacun y trouve son compte en espace et en bien-être, tout en se sachant en parfaite sécurité grâce, notamment, aux six airbags de série.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli