Archives
10 novembre 2016

Tais-toi, tu m’exit

La chronique de Marie-Thérèse Porchet.

Marie-Thérèse Porchet
Marie-Thérèse Porchet

On parle beaucoup d’Exit depuis quelques semaines. Personnellement, j’ai toujours regretté que ces sociétés qui commercialisent le suicide assisté n’aient pas existé à l’époque où j’étais encore mariée. Je m’y serais inscrite, et voilà comment ça se serait passé:

EXIT: Bonjour madame Porchet, et merci de faire appel à Exit. Vous ne le regretterez pas. Le suicide assisté est notre spécialité.

MTP: Vos membres ont tous été satisfaits?

EXIT: Notre service après-vente n’a jamais reçu aucune réclamation.

MTP: Tu m’étonnes!

EXIT: Nous vous aidons à partir, mais c’est vous qui choisissez le jour et l’heure.

MTP: En somme, vous êtes une sorte d’agence de voyage.

EXIT: Oui, mais uniquement des allers simples.

MTP: Ça marche comment exactement?

EXIT: Le jour où vous souhaitez partir, nous vous préparons un cocktail létal.

MTP: Comme un pot de départ?

EXIT: Exactement.

MTP: Ça a quel goût?

EXIT: Nous avons différents mélanges: pomme-cyanure, fraise-curare, orange-arsenic, et ici le plus demandé pour une mort instantanée: raisin-Gamay genevois.

MTP: Je vais vous prendre celui-là. Je vous dois combien?

EXIT: Désolé, ça marche pas comme ça! C’est moi qui administre le produit. Et je dois assister au décès.

MTP: C’est embêtant, ça, parce que si vous restez, il va se douter de quelque chose.

EXIT: Qui ça?

MTP: Mon mari.

EXIT: Vous voulez dire qu’il n’est pas au courant de votre projet?

MTP: Je pensais lui faire la surprise!

EXIT: Il risque de vous en vouloir, après.

MTP: Il pourra toujours gueuler, dans son urne!

EXIT (réalise enfin, scandalisé): Vous êtes folle! Nous ne pratiquons pas l’homicide assisté!

MTP: Dommage!

EXIT: Vous nous prenez pour qui?

MTP: Pour moi, EXIT, c’est une sortie de secours.

EXIT: Et d’où voulez-vous sortir?

MTP: Du mariage!

EXIT: Impossible! Nous aidons uniquement les gens à sortir d’une maladie incurable et invalidante.

MTP: C’est bien ce que je dis!

Texte © Migros Magazine | Marie-Thérèse Porchet

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet